Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le MPS aux abois, s'est lancé dans la pratique des achats de conscience au Tchad

Le MPS un parti aux abois

Le MPS s’est lancé dans une vaste campagne d’achat des consciences des quelques cadres et militants des partis politiques. Depuis quelques jours, dans tous les carrefours de N’Djamena, on parle que de cas d’ABDRAMANE KOULLAMALLAH ; HASSAN TERAP et MAHAMAT TAHIR KOROM. Il faut dire très haut et fort que ces trois minables et hypocrites individus ont été achetés par le MPS.

Tout d’abord prénoms le cas d’ABDRAMANE KOULLAMALLAH, selon plusieurs sources concordantes, ce diable de KOULLAMALLAH a vendu sa conscience, sa dignité et son honneur contre une somme de 30 MILLIONS plus un véhicule pour trahir le candidat KEBZABO. Beaucoup des observateurs disent qu’ils ne sont pas surpris de cette nouvelle connaissant bien le caractère de ce vulgaire individu.

Ensuite revenons à HASSAN TERAP, ce monsieur a montré aux tchadiens qu’il est l’homme le plus ingrat sur cette terre. De simple instituteur et de surcroit un surveillant au lycée de la liberté, KASSIRE a fait de lui plusieurs fois ministre, il a même épousé une des filles de son mentor. Ce monsieur nous a surpris par un communique lu sur les antennes de la radio et télévision nationale qu’il soutient le candidat Deby. Selon des sources sures HASSAN a vendu sa conscience, son honneur, sa dignité et le peuple tchadien contre une somme de 50 MILLIONS plus un vehicule.

Enfin voyons le cas MAHAMAT TAHIR KOROM. Ce jeune inconnu de public tchadien et mise en scène dans la politique par l’UNDR et son président KEBZABO se retourne très vite contre ses bienfaiteurs. Nommé président des jeunes de l’UNDR ; grâce à son parti ; il a bénéficié des plusieurs formations à l’étranger notamment au NIGER et au CAMEROUN ; selon les informations que nous avons reçu de ses proches parents, ses amis et ses voisins, MAHAMAT TAHIR a reçu des pressions terribles de la part du directeur de l’ANS sommant de quitter l’UNDR. Finalement, il a cédé en concluant un marché. II a vendu sa conscience, son honneur, sa dignité, son parti, les jeunes de sa région contre une modique somme que certaines personnes parlent de 10 MILLIONS, d’autres de 15 MILLIONS et une concession. Tous ce qu’il a raconté dans son communique de presse c’est de bobard et de canular ; en réalité c’est l’UNDR qui a demandé qu’il rend sa démission car le parti n’a pas besoin des traiteurs dans son rang.

Correspondant particulier