Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Election au Tchad: conférence de presse du PLD

 

Election présidentielle d’avril 2016

 

CONFERENCE DE PRESSE DU CANDIDAT DU PLD,

MAMAHAT-AHMAD ALHABO

N’Djaména, le 14 avril 2016

 

 

Messieurs les Candidats à l’élection présidentielle ;

Messieurs les Présidents des Partis amis ;

Messieurs et Mesdames les journalistes ;

Camarades militantes, militants et sympathisants,

 

Le 10 avril 2016, le peuple tchadien, en particulier sa jeunesse, est sorti massivement pour exprimer son choix. Chacun, à l’exception des membres des forces de défense et de sécurité, a choisi librement son candidat.

 

Quatre jours après, beaucoup de choses se sont passés, et cela nous amène à nous prononcer sur la situation politique qui prévaut en ce moment dans notre pays.

 

En effet, le Tchad vit l’un de ses moments les plus déterminants. Oui, ce moment est déterminant en matière de démocratie, en ce sens qu’il augure un changement à la tête de la Nation.Aussi, ce moment est-il également déterminant parce que le régime MPS usé et honni se livre à des manœuvres tendant à détourner, comme à son habitude, la volonté du peuple tchadien.

 

C’est pourquoi, il est impératif pour nous de communiquer au peuple tchadien la position du PLDsur le processus électoral en cours.

 

D’entrée de jeu, je tiens à relever que la CENI a mal organisé le recensement, notamment au soudan. Elle aviolé la loi(i) en refusant d’afficher les listes électorales trois jours avant le scrutin, (ii) en mal distribuant le matériel électoral,(iii) en confisquant le matériel électoral destiné à certaines zones où certains citoyens n’ont pas du tout voté.

 

Malgré toutes ces tracasseries, les chantages, les menaces, ceux qui ont pu voter ont très largement sanctionné le régime MPS en rejetant son candidat.Laquasi majorité des électeurs, dans toutes les régions, ont voté pour les candidats de l’opposition ; ils ont voté pour l’alternance.

 

En nous fondant sur les procès-verbaux transmis par nos délégués, il apparait que :

  • Le Ouaddaï Géographique a plébiscité le candidat du PLD ;
  • Les deux Logonesont choisi le candidat de la CDPT ;
  • Les deux Mayo-Kebbi ont très largement voté pour le candidat de l’UNDR ;
  • Le Mandoul et le Moyen-Chari ont porté leurs voix surle CAP-SUR et l’UFD/PR.

 

Au vu de ces résultats, on peut d’ores et déjà affirmer que le peuple tchadien, dans sa large majorité, a opté pour le changement et l’alternance.

 

Aucun candidat, je dis bien «aucun», ne peut prétendre gagner cette élection au premier tour. Toute autre démarche ou initiative qui tendrait d’imposer un quelconque candidat élu au 1er tour serait un hold-up électoral, un passage en force.Car, il n’est un secret pour personne, que le régime MPS est battu dans les urnes malgré toutes les sortes de manœuvres de fraude auquel il s’est livré:

  • Votes multiples et orientés des militaires et des réfugiés ;
  • Bourrages des urnes parallèles ;
  • Privation des droits de votes dans des zones jugées défavorables (par exemple 14 villages dans le Canton Mondjobok);
  • Bastonnade et emprisonnement systématiques des militants de l’opposition qui avaient tenté d’empêcher les fraudes ;
  • Centralisation des résultants dans les démembrements de la CENI en l’absence des délégués des candidats chassés des lieux par les membres des bureaux en connivence avec les forces de défense et de sécurité.

 

Toutes ces manœuvres se sont, les unes, opérées pendant le vote, et les autres en cours d’opération en ce moment, en complicité avec des responsables de la CENI et de l’administration territoriale.

 

Je voudrais ici rendre un hommage mérité, en particulier, aux militants qui ont subi des sévices, et en général, au peuple tchadien pour leur prise de conscience.

 

Je voudrais également appeler tous nos militants et sympathisants de se tenir prêts pour s’opposer à toute tentative visant à dénaturer ou à détourner le vote souverain, le choix librement exprimé le 10 avril 2016 par le peuple tchadien.

 

Je vous remercie et suis à votre disposition pour répondre à vos éventuelles questions.

 

LIRE AUSSI LA VERSION EN ARABE EN PDF/ http://data.over-blog-kiwi.com/0/80/87/91/20160414/ob_db5fb8_arab.pdf