Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

« NON AUX MENACES, ARRESTATIONS ARBITRAIRES, INTIMIDATIONS, FILATURES, ECOUTES ET PERTURBATIONS ILLEGITIMES DES LIGNES TELEPHONIQUE DES LEADERS »

La coalition s’indigne et condamne l’arrestation illégale et la détention arbitraire de Monsieur MAHAMAT NOUR IBEDOU hier 21 mars 2016 et Monsieur YOUNOUS MAHADJIR aujourd’hui 22 mars 2016 suite à une manifestation pacifique prévue pour le 29 Mars 2016 par la plate forme « ÇA SUFFIT ».

 

Il est inconcevable pendant que, des auteurs connus de détournements des deniers publics restent impunis et continuent à être tranquilles dans leurs domiciles privés, à avoir des promotions dans les hautes sphères de l'Etat et à bénéficier de l'immunité du fait de leur appartenance ou de leur proximité avec le régime, les leaders de la société civile qui osent dénoncer systématiquement et combattre ces pratiques peu orthodoxes sont pris à partie par le régime en place, et traités comme des malfrats et autres bandits de grands chemins.

 

La coalition TROP C’EST TROP informe l’opinion Nationale et internationale sur les agissements du Gouvernement et son régime et les tient pour responsable de tout ce qui adviendrait aux paisibles citoyens qui ont choisi de jouer leur rôle de veille et d’alerte dans un pays où les fondements de la République et de la Démocratie sont en train de s’effondrer depuis 25 ans. Et la coalition rappelle le gouvernement et les représentants du peuple que les manifestations pacifiques sont un droit accordé à tous les citoyens prévu à l’article 27 de la Constitution de la République.

Le Coalition exige la libération immédiate et sans conditions de Messieurs MAHAMAT NOUR IBEDOU et YOUNOUS MAHADJIR, tous deux porte-paroles de la Plateforme «ÇA SUFFIT» mis aux arrêts arbitrairement les 21 et 22 Mars 2016 aux services des Renseignements Généraux (RG). Une liste noire pour d’autres arrestations des leaders de la société, notamment TROP C’EST TROP et IYINA sont en cours dans l’optique d’étouffer toutes les voix discordantes pour faciliter le passage en force d’un candidat représentant un régime impopulaire, en panne de stratégies pour gouverner.

Ainsi, la coalition exige du gouvernement le respect de la liberté d’opinion et d’expression reconnue par la Constitution et le tient pour responsable de cette répression sauvage à l’endroit des leaders de la société civile qui ne sont que les porte-voix des citoyens meurtris et comprimés par un système qui est en déphasage avec les aspirations profondes du peuple tchadien à un changement.

La coalition demande une fois de plus à la population d’être vigilante, sereine et mobilisée pour les actions futures afin de dire NON à la répression et l’oppression sous toutes ses formes dont elle est victime depuis 25 ans.

Fait à N’Djaména le 22 Mars 2016

 

 

La Porte parole

 

 

Mme NARMADJI CELINE