Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Droit de réponse de l’article titré : Abakar Taher Al Manna, un opérateur économique proche du MPS visé ? sur le site de Makaila.fr

En lisant vos lignes pleines de rancœurs et de haine envers votre propre frère, nous connaissons les tenants de cet article qui apparaissent comme dans un miroir. Si ces genres d’écrits perdurent, nous serons dans l’obligation de les citer nommément, preuve à l’appui.

En ce qui concerne l’appartenance à cette région, plus question de vous en dire plus. Puisque Abakar Taher Moussa Mahamat Djibrine, est connu de tous les ressortissants de Bahr El Gazel. Pour votre gouverne, les descendants de la famille Djibrine dépassent certains cantons dans le Bahr El Gazel.

S’agissant de la réalisation des projets dont vous faites références, à savoir le siège de l’ONRTV et la Trésorerie payeur général, dont la qualité rivalisent les bâtiments ultramodernes de la sous région Afrique centrale, demeurent une fierté nationale et particulièrement la région de Bahr El Gazel. Les grossièretés dites dans l’article selon lesquelles la société Al-Manna doit 22 milliards à l’Etat ne sont que des inventions de l’auteur de l’article pour salir et discréditer la société. Même en cumulant les montants de deux marchés et en déduisant la TVA, l’on n’arrivera pas au 1/100 du montant mentionné dans l’article. La qualité des ouvrages dont vous faites références est telle qu’un profane comme vous ne peut apprécier. Pour ce genre de diffamation que nous qualifions gratuite et scandaleux, il faut être pas seulement un financier mais un expert-comptable assermenté pour en juger. D’ailleurs, la société Al Manna détient une comptabilité aux normes CEMAC pour votre information.

Quant aux allégations mensongères a l’encontre des membres du gouvernement et de nos valeureux officiers généraux, nous disons simplement que ce sont de discrédits envers notre République. Attention, comme ils sont déjà identifiés une poursuite judiciaire pour dénonciation calomnieuse sera engagée contre les quatre personnes qui sont derrière cette publication. Abakar Taher Moussa n’est qu’un simple operateur économique au service de son pays, de sa région, et de son parti le MPS. Ses réalisations dans la région et à travers le pays et surtout dans le MPS, sont palpables et tangibles. Pas besoin de les citer. En ce qui concerne les nominations des membres du gouvernement ce n’est pas de sa compétence et ne relève que du pouvoir discrétionnel du chef de l’Etat. Si comme vous l’affirmez qu’il a éjecté Issa Ali Taher de son poste, il aurait dû proposer un de ses amis ou proche. Mais, ce n’est pas le cas et vous le confirmez vous-même.

Les soit disant militants du MPS, rebelles d’hier, nous combattent aujourd’hui de l’intérieur par des comportements et actions tendant à saper les efforts réalisés pendant 25 ans. Ces instigateurs qui ont bénéficié de la générosité du président de la république qui les a confié des hautes fonctions de la république tels que député pendant 9 ans pour les uns et 15 ans pour les autres et ministre pour certains, ne seront pas capables de dire les réalisations qu’ils ont eu à faire au bénéfice des populations du Barh El Gazal et du parti MPS. Si ce n’est que la division, la jalousie et la haine, le clivage clanique, le sabotage, le discrédit au sein de la communauté. Par ces agissements puériles, la base du Mps dans la région a pris un coup dur mais tient grâce aux qualités managériales de Monsieur Abakar Tahir Moussa, qui demeure à n’en point douter, celui qui écoute tout le monde dans la région. Aujourd’hui le chef-lieu de la région de Bahr El Gazal manque cruellement de l’eau potable alors qu’elle a eu à occuper le poste de l’hydraulique par l’entremise d’un de ses fils pendant trois ans.

Honnêtement parlant, les manipulateurs de l’auteur de l’article, n’ont-ils jamais bénéficié de la générosité de l’homme qu’il traite de tous les noms d’oiseaux ? La réponse est avec les intéressés, dans leur libre conscience. Dans tous les cas, nous ne nous rabaisserons pas à leur niveau.

Sous réserve de toutes poursuites judiciaires, nous mettons en garde les instigateurs de cet article contre tout récidivisme qui nous obligerait à mettre à nu leurs forfaitures. Et aller plus loin, s’ils persistent dans leur logique d’atteinte à la dignité et à la personnalité de Abakar Taher Moussa.

Moussa Mahamat