Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Déclaration de Ibni Oumar Mahamat Saleh Brahim à Solferino, le Siège du Mouvement des Jeunes Socialistes français (MJS)

Déclaration de Ibni Oumar Mahamat Saleh Brahim à Solferino, le Siège du Mouvement des Jeunes Socialistes français (MJS) :

 

Je remercie votre structure d’avoir accepté de donner suite favorable, d’ailleurs pour la deuxième fois, à mon souhait de vous rencontrer, en ma qualité de représentant du Mouvement du 03 Février, Parti d’obédience IBNISTE, membre de l’Union Internationale de la Jeunesse Socialiste alors même que, je le présume, vous avez des préoccupations urgentes.

 

Je place en cette rencontre un intérêt particulier. En effet, je la conçois comme un échange d’idée sur des sujets pressants, échange dont je souhaiterai tirer le maximum de profit d’abord pour le compte du comité Afrique de l’Union Internationale de la Jeunesse Socialiste, ensuite en mon nom personnel.

 

L’idée générale est de souhaiter plus de coopération entre nos deux structures à savoir le Mouvement du 03 Février / Parti IBNISTE et le Mouvement des Jeunes Socialistes Français (MJS) que vous représentez. Une telle coopération non seulement nous enrichira individuellement et structurellement mais encore permettrait, et c’est naturel, à l’action socialiste internationale d’être plus efficiente.

 

Je suis d’autant mu par un tel souhait que je vous ai vu vous transportez au Rwanda protester contre le génocide qui s’y est déroulé en le reconnaissant et même le commémorant sur son propre théâtre, alors même que certains de nos camarades, plus âgés de l’International Socialiste n’avait pas encore, à l’époque reconnu un tel crime contre l’humanité.

 

Au-delà de ce dynamisme dont vous avez fait montre sur un problème de droit de l’Homme et de progrès en Afrique, je nourris la conviction que nous avons à gagner en formation idéologique et politique mais surtout en solidarité et promptitude d’action en renforçant nos contacts avec la structure sœur que vous représentez pour nous.

 

Cette coopération devient d’autant utile que non seulement la pensée et l’action ultra libérale créée chaque année, chaque mois, de milliers de pauvres, individu, groupe d’individus comme Etat, mais encore elle galvaude le sens de la démocratie en en faisant une coquille vide, un système où les droits de l’Homme dans leurs dimensions sociales sont relégués au dernier plan en faveur de l’accumulation sauvage des capitaux.

 

En Afrique, la chose prend la figure de résistance à l’installation de la démocratie ou de la falsification du processus de développement démocratique et économique.

 

Qui grave est, nous traversons aujourd’hui un contexte où le terrorisme devient de plus en plus menaçant et international.

Je saisi l’occasion pour vous affirmer le soutien de notre structure, le Mouvement du 03 Février / Parti IBNISTE au peuple et au gouvernement français dans la lutte courageuse et légitime qu’il mène contre les terroristes aussi bien en France que partout dans le monde. Nous adressons nos vives condoléances aux familles de toutes les victimes des derniers attentats terroristes que le peuple français vient de souffrir.

 

Notre conviction est que le terrorisme étant un phénomène international, il appelle une lutte à l’échelle internationale, au moins dans le cadre de grands ensembles.

 

Mais vu qu’il est un phénomène diffus en particulier au sahel comme au Nigeria, au Tchad, au Burkina Faso, au Mali ou au Niger, pour le vaincre il faut d’avantage de renseignement et donc de coopération avec les populations ainsi que de politique d’emploi pour les jeunes après, bien sûr, l’investissement de tous les moyens matériels, techniques et moraux nécessaires à nos armées.

Mais cette lutte contre le terrorisme doit tenir compte de son lien avec les actions des grandes firmes internationales d’une part et de l’autre avec les monarchies du golfe, source de son financement.

 

Ainsi j’ose espérer que nous en tiendront dorénavant de plus étroites relations dans le cadre de la lutte pour un monde plus juste et plus équitable. Cette exigence vaut en particulier pour les pays africains comme le Tchad dont je suis originaire. Permettez-moi, parlant du Tchad, de rappeler le cas de la disparition tragique duProfesseur IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH professeur de mathématiques à l’université d’Orléans en France, de Niamey au Niger et, de 85 à 2008 à N’Djamena au Tchad, était un militant de la cause socialiste, président du Parti pour les Libertés et le Développement (PLD) et porte-parole de l’opposition politique civile démocratique au Tchad jusqu’en 2008.

 

Pour les faits, à l’occasion d’une rébellion armée qui était parvenu aux portes de N’Djamena dans le but de renverser le régime d’Idriss Deby, IBNI OUMAR, alors professeur enseignant chercheur à l’université de N’Djamena était enlevé chez lui, dans sa famille le 03 février 2008 par des éléments de garde présidentielle du président tchadien Idriss Deby au pouvoir, aujourd’hui depuis au moins un quart de siècle. Or IBNI OUMAR était connu pour n’être qu’un civil qui condamnait, dans le contexte du Tchad toute prise de pouvoir ou son exercice par la violence brut. L’assemblée nationale et le sénat français ont adopté chacun en ce qui le concerne une résolution pour faire lumière sur cette disparition car depuis son enlèvement le professeur IBNI n’a plus donné signe de vie. En outre, une poursuite devant la Cour Pénale Internationale (CPI) est engagée via le procureur du parquet. Idriss Deby lui-même a déclaré à des membres de la famille d’IBNI qui ont accepté de le rencontrer, qu’il n’a pas, je cite, <<le sang de IBNI sur ses mains ». Bref des militants de droits de l’Homme de tous les pays notamment de l’Europe, les camarades de l’international socialiste ainsi que les amis du cercle des scientifique dont IBNI était membre fournissent des efforts remarquables afin que justice lui soit rendu.

 

En dehors de mon lien familial avec la victime, je vois en le cas IBNI une atteinte intolérable à deux valeurs progressistes irréversibles : d’une part une atteinte à la lutte démocratique, en particulier au Tchad, mais aussi une violation des droits humains.

Je souhaiterai que les camarades que vous êtes se penchent au nom de leur structure ou chacun individuellement sur le dossier IBNI.

 

Pour revenir à l’idéal d’une coopération plus dynamique entre nos deux structures, je rendrai compte au Mouvement du 03 Février / Parti IBNISTE ainsi qu’au comité Afrique de l’Union Internationale de la Jeunesse Socialistes des leçons que j’aurai tiré de cette rencontre et travaillerai, éventuellement à ce que notre structure soit autant que faire se peut d’une plus grande efficacité pour le renforcement des liens en vue de faire face au défi de l’heure.

 

 

Vive le Socialisme International

 

Vive la Liberté de tous les Peuples opprimés

 

Vive la Liberté au sens Sartrien du terme

 

Vive les droits de l’Homme

 

Malheur à ceux qui compromettent leurs peuples au profit de leurs intérêts égoïstes

 

Gloire aux Martyrs

 

En avant pour le combat

 

La Lutte continue

 

Le peuple tchadien et le Tchad vaincront

 

Je vous remercie pour votre aimable attention !