Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Appel citoyen d'Abdelkerim Yacoub Koundougoumi Egrey aux leaders des partis politiques.

Nous appelons solennelement les leaders des partis politiques à la désobéissance civile: Non à une énième mascarade électorale ! Déby, le dictateur aux abois vient d’embastiller tous les leaders de la société civile. Silence dans les rangs ?

 

Nous ne pouvons pas l’accepter. Nous appelons tous les leaders sincères des partis politiques d’opposition, par solidarité, par fraternité, par humanité, à arrêter de jouer à ce jeu de dupes qu’on appellera désormais « élections Débysentielles ».

Nous les appelons à dénoncer ces arrestations et à arrêter leurs campagnes.

Nous les appelons au courage et à la solidarité avec les défenseurs des droits humains.

Arrêtons mes frères et soeurs, de jouer la comédie d’une élection autocratique jouée d’avance.

Parce que la tragédie est là, sous les yeux de chacun. Depuis 48 heures le régime pathétique arrête et torture tous les leaders de la société civile.

Déby le tyran disait hier, « les leaders de la société civile n’ont aucune vision! ». Quelle ironie ! Est ce pour cette raison qu’il a envoyé ses molosses les prendre au petit matin pour les conduire dans ses geôles et les livrer à ses assassins habituels ?

Bien au contraire, Déby a arrêté nos amis de « Iyina », « ça suffit » et « trop c’est trop » parce qu’ils voient clairs !

Parce qu’ils voient que le peuple n’a plus peur, que dans chaque maison, chaque case, chaque foyer, on prie du soir au matin pour que le dictateur s’en aille.

Il partira !

Nous appelons tous les leaders des partis politiques à dire NON! à refuser de jouer à un jeu sans suspens, dont le seul but est de légitimer une fois de plus la terreur du tyran.

N’ayons plus peur, le tyran n’en a plus pour longtemps. Il vient de montrer par ces arrestations des leaders de l’opposition, en pleine campagne électorale, qu’il ne respectera aucune règle, en dehors de celles qu’il a fixées, en dehors de celles qui lui permettront de s’accrocher à son siège morbide jusqu’à la fin.

Ne l’aidez pas à le faire. Dénoncez les arrestations et le peuple continuera à croire en vous. Votre silence lui confirmera que vous avez choisi d’être des auxiliaires du mensonge politique.

 

ABDELKERIM YACOUB KOUNDOUGOUMI
Activiste / membre de la societé civile tchadienne