Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: l'ASJDH dénonce le tortionnaire, Mahamat Korde

Vendredi 12 février 2016

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

MAHAMAT KORDE NOTRE TORTIONNAIRE

L’ASJDH s’insurge contre le comportement de l’éternel commandant du corps urbains central. En effet, ce super flic businessman (propriétaire de plusieurs V8 mises en location) continu de traiter les honnêtes citoyens tchadiens comme le faisait la sinistre DDS.

Dans les faits, trois leaders d’opinion et quatorze de leurs militants avaient été arrêté ce jour, samedi 06 février 2016 par la police juste à quelques mètres du point de départ d’une marche pacifique.

Ceux-ci ont été envoyés au commissariat central sur ordre du commandant Mahamat Kordé et enfermés dans une cellule de deux (02) pièces très nauséabonde dont la seconde est remplie d’immondices. Il y avait dans la cellule une dizaine de détenus qui ont été évacués dès l’arrivée des marcheurs, sur ordre dudit commandant. Ils étaient au nombre de 17 dans la cellule quand Mahamat Kordé, commandant du corps urbain central, est arrivé et leur a expédié trois grenades lacrymogènes sans tenir compte des malades qu’il ya parmi eux.

Dans la panique, ils couraient ça et la, tous, vautrant dans les déchets humains.

 

Quelques minutes plus tard il a ordonné l’ouverture de la porte et ils étaient sortis tout puant. Ce traitement indigne, inhumain et dégradant est proscrit par les textes de notre République. Ce commandant, tout aussi douteux que ses idées, semble n’ayant eu aucune formation en matière de maintien de l’ordre. D’ailleurs il était emmené à la police par un homme respectable et exemplaire en la personne d’Abdoulaye qu’il devrait imiter.

Nous demandons du gouvernement la répression de ce commandant et que dorénavant ce comportement ne se répète plus dans notre cher pays.

Une plainte sera déposée contre celui-ci dès lundi.

 

 

Le Président

PANDO Eric Hervé