Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: l'ASJDH dénonce le silence autour de l'affaire Hadjé Haoua ABBA

                             Communiqué de Presse

 

L’Association Sociale des Jeunes pour la défense des Droits Humains est dans le désarroi en ce jour de deuxième anniversaire d’assassinat crapuleux de la pauvre dame Hadjé Haoua ABBA, commerçante de son état.

Il était environ 18 heures ce 10 février 2014, la défunte Hadjé Haoua ABBA et ses deux filles rentraient du marché central à bord d’un taxi, portant 33 kilos d’OR. Soudain, sept gangsters à bord de quatre motos jaillissent et barricadent l’avancée du taxi. Du coup, ils dégainent leurs armes, à bout portant sur la joaillère et emportent les trente trois kilos d’OR d’autrui pour sombrer ses enfants dans des perpétuels problèmes avec les propriétaires !

Selon le Ministre de la Sécurité de l’époque, lors de sa présentation des malfrats à la presse, devant le Procureur de la République, disait ceci : « … ceux qui ont tués la commerçante sont arrêtés …» ! Puisqu’ils sont appréhendés, où est-ce qu’ils sont dissimilés ? Ya t-il une main derrière ? Le fait de n’être pas puni n’honore notre pays, car ces assassins connus de tous et bien protégés jouissent la totale impunité !

L’ASJDH demande au gouvernement de s’investir globalement dans cette situation de meurtre de la dame Hadjé Haoua, qui sa disparition a engendré trop de problèmes à ses enfants.

Et au Président de la République de suivre cette situation de prêt.

 

Pando Eric Hervé

Président de l’ASJDH