Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: conférence de presse du RPR

RASSEMBLEMENT  PATRIOTIQUE DU RENOUVEAU(R.P.R)     

 

Unité-Justice-Prospérité

 

Conférence de presse :

Arrestation arbitraire, traitement dégradant, inhumain et tentative d’assassinat du Président national, de trois membres du Bureau exécutif ainsi que des autres jeunes patriotes des organisations de la société civile,

Déclaration liminaire :

Mesdames et messieurs les journalistes ;

Mesdames et messieurs les Présidents et Secrétaires généraux de partis politiques amis,

Mesdames et messieurs les Présidents et Secrétaires généraux des organisations de la société civile,

Chers camarades membres du Bureau exécutif, chers militants, chers jeunes patriotes,

Avant de commencer permettez- nous d’adresser nos remerciements et reconnaissances à tout le peuple tchadien, à la jeunesse patriotique de l’intérieur et de la diaspora, aux organisations de défense de droit humain, à la société civile combattante, à l’opposition patriotique tchadienne et à la presse indépendante pour leur solidarité agissante, leur mobilisation sans précèdent et leur soutien sans failles sans quoi nous ne serons pas aujourd’hui devant vous.

Cette réaction prompte et ferme du peuple tchadien et surtout de sa jeunesse démontre à suffisance qu’une étape importante et capitale dans la lutte de notre peuple pour sa dignité vient d’être franchie, oui le moment du silence complice est dépassé, oui le temps de la résignation et de la servitude volontaire est bien derrière nous, oui l’époque de la peur et de l’indifférence est bel et bien révolue à jamais.

Mesdames et messieurs,

Comme vous l’aviez suivi, le 06 février dernier nous avons été injustement, arbitrairement et illégalement mis aux arrêts par les forces du désordre du régime despotique du MPS, ce régime moribond et pourri est allergique à toute action citoyenne reconnue par notre loi fondamentale. En effet, des jeunes patriotes sous l’auspice du collectif des associations et mouvements des jeunes du Tchad(CAMOJET) avaient décidé après maintes tentatives de négociations avec le gouvernement afin qu’il revoie sa politique d’austérité envers la jeunesse, de faire une marche pacifique, qui est un droit inaliénable et imprescriptible mais sachant la réaction aveugle et sauvage de ce régime qui avait d’ailleurs réprimé dans le sang une autre marche pacifique des jeunes diplômés sans emploi le 04 février 2016. Nous avons décidé de participer à cette marche pacifique et légale en tant qu’un parti de jeunes patriotes qui n’a cessé de dénoncer la politique répressive du MPS envers la jeunesse tchadienne. Ainsi le samedi 06 février, nous étions retrouvés à 07 h 30 au siège du CAMOJET pour entamer la marche pacifique, mais juste une vingtaine de mètres du siège, nous avions été stoppé nette par une armada de policiers, nous avions tenté d’expliquer le caractère légal et pacifique de la marche mais en vain, brusquement une seconde colonne de meutes à sa tête le commissaire central surgissait, nous interpellait violement et nous conduisait au commissariat central, une fois là-bas nous avions été mis sans explication dans une cellule exiguë, insalubre, nauséabonde qui ne dépasse pas quatre mètres carrés et dans laquelle se trouvait déjà une dizaine de détenus, quelques temps après le commissaire central en personne vient et évacue les anciens détenus, en suite il instruit ses éléments de nous asperger avec du gaz lacrymogène, ils nous ont laissé suffoqué pendant une dizaine de minutes avant d’ouvrir la porte. Asphyxiés et épuisés nous serons accueillis par un nombre important des policiers qui nous sommaient de coucher par terre. Après cette scène irréaliste, nous serons exposés au soleil pendant deux heures au vu et au su de tout le monde. Une fois la séance de la torture physique terminée, nous serons remis à la police judicaire où nous subissions encore une véritable torture morale. Par ailleurs, le Secrétaire général de la Convention tchadienne pour la défense de droit de l’homme Mahamat Nour Ibédou et le Président du Mouvement tchadien pour la défense de droits de l’homme Mahamat Tahir Ahidjirjir ont été arrêté parce qu’ils étaient venu tout simplement pour s’acquérir de notre état d’arrestation. Par ces pratiques lâches et ignobles ces crétins de voyous croient arriver à leur fin, celle d’asservir notre peuple et terroriser notre jeunesse mais ils se trompent du tout au tout, la jeunesse patriotique tchadienne est déterminée plus que jamais à en finir avec ce régime de terreur et quel qu’en soit le prix à payer. Et cela prouve une fois de plus que le Tchad a besoin d’une lutte sans relâche, une lutte patriotique et citoyenne qui devrait aboutir à une démocratie réelle, où la constitution sera respectée à la lettre, dans lequel la jeunesse aura sa place et ne sera pas asservi, où tous les tchadiens seront sur les mêmes pieds d’égalité, dans lequel le droit de chaque citoyen est respecté ; où la dignité tchadienne est respectée.

En outre le Rassemblement Patriotique du Renouveau exige ce qui suit :

  • Le limogeage immédiat du ministre de la sécurité publique;
  • Le limogeage immédiat du DG de la police nationale ;
  • Le limogeage immédiat du commissaire central de la police ;
  • Le limogeage immédiat du ministre de la fonction publique ;
  • L’annulation immédiate du gel de l’intégration à la fonction publique ;

Par ailleurs nous avons décidé de poursuivre en justice le DG de la police nationale et le commissaire central pour arrestation arbitraire, tentative d’assassinat, traitement inhumain, dégradant et non-respect de la dignité tchadienne. Si le pouvoir anarchique en place ne satisfait pas à cette exigence et continue de maintenir ces bourreaux à la tête de la sécurité publique pour asservir la jeunesse tchadienne, si le pouvoir n’annule pas le gel de l’intégration à la fonction publique et capte sur sa volonté de faire payer sur le dos de la jeunesse ses déboires de mal gouvernance, le Rassemblement Patriotique du Renouveau sera obligé d’appeler à une grande marche pacifique à travers tout le pays pour en finir avec la répression et l’asservissement de la jeunesse tchadienne.

Mesdames et Messieurs,

C’est dans ce contexte difficile marqué par un rejet total du régime MPS que Deby a eu l’outrecuidance et le mépris de se porter candidat à la future mascarade électorale dont lui-même est le chef d’orchestre. Par cet acte provocateur et irresponsable Deby vient de franchir la ligne rouge fixée par le peuple et signe sa propre chute et le peuple tchadien n’acceptera pas de subir un calvaire de cinq ans de plus, la jeunesse patriotique tchadienne n’acceptera pas que son pays soit transformé en une monarchie clanique, l’opposition patriotique tchadienne n’acceptera que son peuple soit asservie par une poignée des prédateurs.

Par conséquent, Le Rassemblement Patriotique du Renouveau réitère son appel au peuple tchadien et particulièrement à la jeunesse patriotique pour une lutte patriotique et pacifique, seul moyen de se débarrasser de ce système qui sème la désolation et le désespoir et seul gage pour sortir notre pays ses ornières.

Vive la jeunesse patriotique tchadienne !

Vive l’opposition patriotique tchadienne !

Vive la lutte patriotique et citoyenne !

Pour que vive un Tchad uni, juste et prospère !

La Patrie avant tout, nous vaincrons !

Je vous remercie !

 

Fait à N’Djamena le 10 février 2016

Le Président National du R.P.R :

MAHAMAT BARH BECHIR