Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Rejet de la candidature de Deby Itno aux élections de 2016 : la pression doit être maintenue jusqu’à ce qu’il jette l’éponge - Par Senior Mbary

Je voudrais d’abord m’associer à la Plateforme « Ça suffit », aux autres organisations de la société civile ainsi qu’au peuple tchadien pour la mobilisation grandiose au profit de l’opération « Ville morte » du 24 février 2016 qui a été un succès total et une cinglante défaite pour le pouvoir malgré tout l’arsenal juridique et sécuritaire mis en place pour intimider la population.


Ceci doit être perçu comme un avertissement sévère et sérieux pour Idriss Deby Itno et son parti MPS. Cette gourmandise sans limite de Deby qui tient à rester au pouvoir après 25 ans d’échec cuisant finira par l’emporter s’il ne retrouve pas sa lucidité en démissionnant comme le lui demande unanimement la majorité des Tchadiens. Un adage bien connu dit que la voix du peuple, c’est la voix de Dieu.
Mais en même temps, je voudrais mettre en garde les organisations de la société civile, particulièrement la Plate-forme « Ça suffit ». Le tristement célèbre, le Ministre de la Sécurité publique, vient d’annoncer les couleurs sur les antennes de RFI en disant « Ca suffit aussi ». Par conséquent, il faudrait s’attendre dans les heures, jours et semaines à venir à des actions de violence contre les dirigeants de ces Plates formes. Hier aussi, le nouveau SG du MPS a repris, sous forme d’avertissement, les propos menaçants de Deby Itno lors de la clôture du Congrès de la honte l’ayant désigné comme candidat aux élections de 2016. Tous les moyens seront utilisés pour étouffer les contestations qui s’amplifient de jour en jour. Deby et sa bande seront prêts à tous parce que, pour eux, c’est une question de survie, simplement parce qu’ils n’ont pas ce courage qu’a eu Ben Ali ou Moubarak de se retirer du pouvoir lorsque les deux avaient senti leur rejet par la population.


Il faut dès à présent intégrer le fait que Deby, non seulement il est rancunier mais c’est aussi un sanguinaire invertébré. Il fera usage de tous les moyens à sa disposition pour réprimer, sous le couvert du fameux refrain « La paix chèrement acquise » pour se donner bonne conscience dans la répression, comme si les autres familles n’avaient pas perdu les leurs dans les combats ayant conduit à la chute du dicteur Habré en décembre 1990.


La seule et unique force à opposer et à mains nues reste indubitablement la cohésion dans l’unité face au système Deby Itno. Ce système puise sa force dans la terreur mais il ne tuera jamais tout le monde. La marche ratée de l’opposition du 23 février 2016 apparaît déjà comme une faille et il ne sera pas étonnant que le régime organise désormais sa stratégie autour de la peur que sa démonstration de force a pu inspirer.


A mon humble avis, la peur a changé réellement de camp mais il ne faut jamais prendre des décisions dans la précipitation. Tout le monde est prêt à coopérer pour faire tomber ce régime, même au sein du système, mais il faut être très rationnel et convaincant pour rendre la lutte plus crédibilité et populaire. Les politiques devront s’organiser mieux que cela en restant très soudés et prendre des décisions collégiales puisqu’il s’agit de l’intérêt supérieur de la nation, celui d’abattre un ce système mafieux afin que renaisse un Tchad nouveau, prospère et respectueux des valeurs humaines.

Senior Mbary