Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Excellence, au travers de ces quelques lignes je tiens à vous faire part des dysfonctionnements attribués à votre ministre des Affaires Étrangères qui n'est autre qu'un échec à la diplomatie Tchadienne.

En effet, de scandale en scandale le Ministre des Affaires Étrangères Moussa Faki terni sérieusement l’image du Tchad. Que peut-on attendre d’un homme qui a échoué pitoyablement de gérer sa famille nucléaire? La faillite de la diplomatie tchadienne et c’est bien le cas. Que ce ministre se retire pour le respect de la République avant qu’il ne soit trop tard. D’ailleurs nous allons relever dans la suite de cette lettre les multiples échecs enregistrés malgré la fiabilité des dossiers qui lui ont été confiés.

Le tristement célèbre Ministre des Affaires Étrangères du Tchad (TCMAET) a conduit au fiasco tous les grands dossiers. Dans tous les pays du monde, le président ou chef de l’exécutif identifie les grands dossiers et charge son Ministre des Affaires étrangères de leur gestion.

- RCA : la cause est juste et mérite l’engagement. Très important moyens humains et financiers ont été déployés, le résultat obtenu est catastrophique : la communauté internationale et les acteurs politiques centrafricains demandent tous le départ du Tchad. Une chasse aux sorcières s’engage contre les tchadiennes et tchadiens qui vivent depuis des décennies en République Centre-Africaine (RCA)

- Mali: la cause est juste et le jeu en vaut la chandelle. Très importants moyens humains et financiers déployés, des dizaines des jeunes tchadiens ont payé de leur vie. La contrepartie est négociée par le ministre TCMAET en monnaie de singe.

- Nigeria : même chose, investissement en vies humaines, finances et matériels très élevé mais la contrepartie est presque nul, même pas le paiement des dépenses financières.

A nos jours, Il traîne avec lui deux scandales :

- celui de faux diplôme de son épouse lié au concours d’entrée à l’École Nationale d’Administration,

- celui de son fils qui fait partie du groupe des malfaiteurs kidnappeurs et violeurs de Zouhoura… Tenez vous bien, un autre scandale est à l'horizon.

Quand à la gestion du budget du ministère, l’opacité est sans semblable au Tchad. Demandez aux cadres du ministère, ils vous diront des choses inédites. Ne disent-ils pas que le ministre nous empêche même les voyages. Il voyage toujours tout seul alors que des cadres chevronnés pullulent au ministère et passent leur temps à ne rien faire. Dans le cadre du parti Mouvement Patriotique du Salut (MPS), ce ministre lui coûte assez cher. Il est sans aucune ligne politique sauf un profiteur par excellence. Il est sans aucune base sociale, est-il Arabe Zagawa, Ouaddaï ou Sara?

Pour finir, Excellence, il est de mon devoir de vous avertir que cette liste n'est pas exhaustive, la seconde partie va suivre. Nous vous demandons expressément de prendre en considération les requêtes des Tchadiens et ce notamment concernant la justice pour Zouhoura.

Abdoulaye Youssouf

un observateur chevronné

tchado197t@gmail.com

-