Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Les autorités tchadiennes roulées dans la farine par le représentant du HCR

                       Les opérations du HCR au Tchad au bord du gouffre

Rien ne va depuis quelques mois pour les refugiés soudanais et centrafricains au Tchad. L’assistance diminue en crescendo. Bien que la situation financière mondiale est difficile mais la capacité de mobilisation des ressources du Représentant demeure nulle.


Comment le Représentant du HCR arrive t- il à rouler les autorités tchadiennes dans la farine?
Connu pour leur amateurisme, les autorités tchadiennes à la va vite ont accordé une accréditation à un Monsieur dont la moralité pose problème. Sa première fois d’être nommé Représentant, il a un passé peu reluisant sur le continent que les services de renseignement pourraient facilement déceler.

En interne le climat est plus que lourd, le staff national est traité avec mépris et légèreté (suspension intempestive des contrats, menace pour la suppression des postes, harcèlement…)
Les 3 contradictions du Représentant:

1. Le mercredi 27 janvier 2016, au cours d’une cérémonie de remise d’un véhicule en présence du Ministre de l’Administration du Territoire( comment un Ministre de la République peut se rabaisser à un tel point), un chef de service peut aisément le faire. La chose la plus choquante, lors des remises des véhicules à ses partenaires en novembre dernier, un partenaire recevait 4 véhicules pour des raisons d’accointance pendant que d’autres n’ont reçu aucun. La raison était toute simple: il s’avère que l’Administratrice de cette ONG est proche de 2 responsables de la logistique(Annicet, Jack) qu’elle les loge gratuitement à Moursal et sa soeur au programme, le Représentant est souvent invité à diner chez elle. Cela pourrait t- il expliquer cette manière indigne de gérer? Un vehicule pour un Etat contre 4 pour une ONG.
2. Le vendredi 29 janvier au cours d’un point de presse à la maison des medias truffé des mensonges et des contradictions, il a tenté de faire croire que les choses bougent.
Déjà, il a trompé les autorités tchadiennes et la diaspora tchadienne des opportunités d’embauche en qualité de National Officer Assistant. Il a fait croire qu’Il a créé 10 nouveaux postes NOA pour lesquels les tchadiens de la diaspora pourraient avoir des postes. Au finish aucun tchadien de la diaspora n’a été recruté, juste des promotions internes ont été faites sur des bases floues.
3. L’épée de damoclès pèse sur le personnel national du HCR qui, pour un oui ou un non prêt à être remercié.
Il est temps que le Tchad mette un accent sur l’accord d’agrément aux représentants des organisations internationales.
Nous reviendrons bientôt avec d’autres révélations.

-- envoyé par Victirien NDAKAS (ndakas@unhcr.org)