Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le Tchad est malade sur tous les plans

Chers compatriotes,

Combien est-il amère, écœurant et très douloureux de faire le bilan des 25 dernières années de notre pays, durant lesquelles toute négativité absolue a atteint des niveaux hors norme : mauvaise gouvernance, médiocrité, crime, arrestation arbitraire, répression, division, enrichissement illicite, déficit total de la liberté d’expression etc…

Le Tchad est malade sur tous les plans car il a toujours été dirigé par un malade au sens propre et figuré. Notre cher pays est confronté à des situations de crise créée et maintenue par le régime actuel. Nous serons appelés au mois d’avril 2016 à choisir entre la continuité des 25 années passées et le changement tant espéré pour un Tchad de paix, de quiétude sociale, d’unité nationale, d’égalité de ses filles et de ses fils devant la justice, d’un Tchad dans lequel nos ressources seront exploitées pour une prospérité nationale. A la différence des élections organisées après la conférence nationale souveraine et jamais gagnées par le MPS, cette année 2016 notre pays se dirige vers une autre élection présidentielle. Malgré les manœuvres dilatoires et tous les systèmes de fraude mis en place, notre détermination et notre volonté à sortir le peuple tchadien du gouffre viendra à bout de ce régime. Chers compatriotes, une machine à complot est mise en place pour nous imposer les mêmes pratiques malhonnêtes pour un autre mandat de cinq années.

L’utilisation des moyens financiers, humains et matériels de l’état pour la campagne du parti au pouvoir, l’achat de conscience par la distribution de milliards de FCFA au détriment des caisses de l’état doivent être stoppés. Nous avons un devoir patriotique envers notre pays et de dire à ces individus que nos votes sont plus valeureux. En aucun cas, nous accepterions que la victoire du peuple tchadien soit volée, que sa volonté à réécrire la nouvelle page de son histoire soit bafouée. Notre amour pour notre pays et nos devoirs civiques ne nous permettent pas de vendre l’avenir de ce pays que nous aimons tant. Le mois de mars 2016, une occasion historique de dire halte à ce système et reprendre en main notre destin, notre pays pour une nouvelle orientation. Nous ne pouvons plus accepter de vivre dans cette division quand nous avons le pouvoir de vivre ensemble dans l’unité, la paix la liberté et le bonheur. Le classement en matière d’Index de Développement Humain de l’année 2015 du Tchad est une honte nationale.

Chers compatriotes, l’intimidation a une fin, la dictature a une fin, l’oppression et la répression ont une fin, oui toutes les pratiques inhumaines et machiavéliques de ce régime ont une fin. Nous avons le devoir de libérer le Tchad, de redonner de l’espoir à ce pays qui a tant souffert. Le changement s’impose à nous et à notre pays. Filles et fils du Tchad, nous sommes les acteurs de ce changement.

Toute Tchadienne, tout Tchadien en qui réside un minimum de dignité humaine ne peut souhaiter la poursuite de cette descente aux enfers dans laquelle nous a plongé ce régime clanique depuis 25 ans. Chers concitoyens il est un devoir pour chacun de nous de nous surpasser, d’arrêter net ce système mafieux qui dilapide nos ressources et nargue tout le peuple tchadien à longueur de journée. Aujourd’hui c’est non seulement un devoir patriotique mais également une mission pour nous tous d’arrêter cette hémorragie. Armons-nous encore plus de courage et faisons bloc pour permettre au peuple tchadien de vivre dans les conditions acceptables.

Chers compatriotes, il nous faut un sursaut nationaliste pour épargner le Tchad de la dérive actuelle. Nous sommes face à l’histoire, face à la mission la plus simple et importante de ce temps, celle d’orienter notre pays sur la voie démocratique, espoir de tout un peuple.

" Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. "

 

VAINCRE OU MOURIR MAIS DANS LA Dignité !

LE TCHAD EST NOTRE FIERTE, NOTRE BIEN COMMUN A TOUS.

 

TOUS UNIS POUR LA :

Le Tchad est malade sur tous les plans