Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 Hadje Haoua Abba, symbole d'un crime impuni au Tchad

Deux ans après, les assassins de Hadje Hawa Abba courent toujours!

Le lâche assassinat de feue Hadje Haoua Abba, la soixantaine, joalliere au grand marché de N'Djamena,reste gravé dans tous les esprits de Tchadiens deux ans après.

Le 10 février 2014, feue Hadje Haoua Abba a été ciblée des balles,non loin de sa maison à Diguel Centre aux environs de 18 heures en compagnie d'une de ses filles avec qui elle rentrait.

Selon plusieurs témoins, ce jour, sept personnes, à bord de quatre moto,ont réussi leur forfait en emportant trente kilogrammes d'or estimés à 733 millions FCFA . Jusqu'aujourd'hui, aucune trace des assassins. Pourtant, la police fait croire que les recherches continuent. Mais plus elles durent et s'avèrent infructueuses, plus les citoyens se posent des questions sur l'efficacité des forces de défense et de sécurité, en matière d'investigations et de recherches. Personne,en effet, ne comprendrait que dans une capitale d'à peine un million d'habitants,à l'habitat clairsemé, des individus armés sur des engins à deux roues, mitraillent à bout portant un taxi, abattent leurs occupants et s'enfuient sans être retrouvés pendant deux ans. Il est vrai que dans ces genres d'actions, les complicités sont évidentes aussi bien au sein de la population que parmi les éléments de la sécurité. C'est une affaire de gros sous et en la matière, les apôtres du gain facile sont nombreux. Mais l'état dont le prestige, l'honneur et la crédibilité sont en jeu, doit mobiliser tous les moyens pour retrouver, au plus vite,les criminels qui ont porté un coup fatal à cette pauvre d'âme sans défense.

Pourtant la famille de la victime passe de nuit blanche non seulement à cause du deuil qui l'a frappé mais surtout par les créanciers qui continuent à réclamer leur argent. Rien n'est donc fait pour mettre à l'abri la famille de la défunte qui reçoit des pressions incessantes de tout part.

Correspondant du site: Makaila.fr