Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Egypte: le changement bientôt au Tchad (communiqué du GROTE)

                                   Groupe de Réflexion de l’Opposition Tchadienne en Egypte

                                                              Le changement enfin

Dans un Etat même anormal comme le notre, construit à l’image d’un homme sans vision, dont l’idéal tourne autour de l’éphémère, il est inconcevable de supporter la situation que vivent les tchadiens en ce moment. En effet depuis plusieurs mois l’Etat tchadien, du moins ce qui fait office d’Etat s’est brutalement arrêté comme s’il fonctionnait au rythme des crises de santé de monsieur Idriss Deby. Au moment où nous rédigeons ces quelques lignes, les tchadiens ne savent plus qui détient les prérogatives du chef de l’Etat ? Quant à Monsieur Idriss Deby, il ne joue plus qu’un rôle protocolaire s’il n’est pas en fuite vers son village, loin des regards haïssables des tchadiens qui se demandent s’il est à l’origine entre autre des décrets scannés.

Dire que le Président de la république est malade est une tautologie comme le démontrent ses apparitions, de plus en plus rares, expertement mises en seine parfois par des images recyclés dont l’unique message est de montrer aux tchadiens qu’il est en bonne santé, tantôt à dos de dromadaire, tantôt à dos de cheval, mais peine perdue parce que chaque sortie montre des nouveaux indices qui présagent sa disparition très prochaine pour certains et son incapacité avérée à gérer le pays pour d’autres.

En effet, le Groupe de Réflexion de l’opposition Tchadienne en Egypte est profondément préoccupé par le manque de réactions, sinon très timides pour ne pas dire désintéressées de la classe politique face à la vacance évidente de pouvoir qui se dessine de manière inéluctable dans notre pays.

Aussi, le GROTE s’inquiète de l’inconscience des cadres du MPS qui n’ont rien d’autre à proposer que de se rivaliser des louanges totalement ridicules à l’endroit de Monsieur Idriss Deby, comme s’ils sont prêts à tout pour prouver qu’ils méritent sa confiance.

Enfin le Président Deby propose de reformer la constitution après les formalités d’usage du 10 avril 2016, sans nous dire à quoi servira une reforme sans se reformer lui-même, parce que le problème du Tchad c’est d’abord lui et lui seul.

A l’endroit de la classe politique tchadienne, nous, le GROTE, disons qu’être un Homme politique est une responsabilité et non un choix de carrière donc profitez de ce moment particulièrement grave, afin d’accompagner les organisations citoyennes dans leur quête d’alternance. La résignation est la pire des solutions, c’est pourquoi il est temps de faire le choix entre, laisser le champs libre à ce MPS au logo sinistre de désigner un autre Deby et mener le Tchad vers l’inconnu ou prenez vos responsabilités et agir maintenant, sinon vos consciences vous traqueront les restants de vos jours.

Enfin nous disons, agissons maintenant, agissons tout de suite, parce que personne d’autre ne le fera à notre place et rappelons-nous de la phrase de Thomas Sankara qui disait : il n’y a aucune raison d’avoir pitié d’un esclave qui ne fait rien pour se révolter contre sa condition.

Fait au Caire, le 13 février 2016