Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

COMMENTAIRES SUR LE PROJET DE GRAAL TCHAD : UN DOCUMENT A LIRE !!

Ce qui vient de se passer avec la naissance de GRAAL TCHAD est sans précédent au Tchad. C'est la première fois qu'un groupe nait en osant, d'entrée et avant même de se faire connaitre, rendre officiel ses visions et son projet pour le Tchad. Je n’ai pas dit programme politique ou le règlement intérieur.

Tous les partis politiques, les associations et les entités diverses prétendent tous avoir des projets de société. Nous les entendons chacun dire : Oui, nous avons un projet de société, oui il y en a. Rendez-les donc publics et montrez-les aux tchadiens comme GRAAL TCHAD l’a fait. C’est en montrant les idées formulées que les tchadiens saisiront les substances de ces partis qui oscillent dangereusement entre les intérêts particuliers et les compromissions avec le pouvoir.

Le problème des partis politiques au Tchad est que les projets de société qu’ils prônent ne sont jamais vus publiquement. Ils n’ont que leurs programmes politiques, règlements intérieurs et autres papiers d’utilités internes. C'est donc uniquement leurs revendications orales de l'existence d’un projet de société qui râpent nos tympans et nous laissent sur notre soif. Même le MPS, le parti au pouvoir n’a jamais montré son projet de société en 25 années d’exercices du pouvoir. Étonnamment, les tchadiens ont cessé de l’exiger.

Avec l’avènement de GRAAL TCHAD, la tendance est au dévoilement des idées qui se cachent en arrière-plan. Les tchadiens disent aux partis : rédigez vos projets de société et officialisez-les. Montrez-les.

Ce n'est pas qu'il n'existe pas d'hommes capables de rédiger des projets de société. J'en connais qui sont capables et qui peuvent même aller plus loin que ce que j'ai lu sur le www.graal-tchad.com.

Mais ces hommes parlent seulement et surtout parlent beaucoup pour finalement rester sur l’absence de projet. Ils n'ont jamais osé proposer ou voulu proposer. Si bien que la proposition de GRAAL TCHAD est un rafraichissement pour les esprits qui veulent discuter, échanger, débattre et même proposer pour que notre pays évolue.

GRAAL TCHAD vient de rendre publiques ses visions et solutions pour le Tchad dans une démarche de type Problème/Solution. Chaque problème évoqué se voit proposer une solution immédiate.

Refusant d’être un parti politique, même si l’acte de GRAAL TCHAD est un acte politique en ce sens que ce sont des citoyens qui participent aux réalités de la cité, les rédacteurs ont adopté une forme qui évite les moules des organisations politiques.

Pourquoi ne pas assumer le politique et en faire carrément un parti en gardant le fond déjà suffisant et en reprenant la forme connue ? Est-ce par manque d’ambitions politiques ? Chaque problème dans le projet sert de contexte pour chaque solution proposée : par exemple sur les dépenses publiques non maitrisées, GRAAL TCHAD propose une solution originale (parce que sans précédent pour le Tchad) en la création d’un outil concret : un Centre de Services Partagés (CSP) de l’État pour l’ensemble des ressources humaines, informationnelles, les acquisitions de biens et services de l'État, l’exploitation des technologies de l'information, la gestion documentaire, la gestion du matériel, les services comptables, les solutions de support informatique, bureautique, d’imprimerie, etc.

Voici ce que GRAAL TCHAD écrit sur les retombées qu’apporte le CSP :

1. L’amélioration de l’efficacité, la précision et la qualité des services ;

2. L’abaissement des coûts de dépenses du gouvernement par la simplification des processus opérationnels communs et leur standardisation ;

3. L’augmentation de la capacité du gouvernement à répondre à ses propres besoins;

4. La facilitation des contrôles et des suivis (il n’y aura qu’un point des marchés et des services) ;

5. L’optimisation des achats et la réduction des besoins les moins pertinents ;

Un autre exemple, la lutte contre la corruption est perçue comme la lutte pour l'investissement donc pour la création d'emploi. Ce n'est pas une invention mais la philosophie diffère de l'approche telle que pratiquée actuellement au Tchad, sans résultats il faut le dire, car les hommes intègres luttent pour leur survie tellement ils sont pris en chasse par les corrompus et corrupteurs majoritaires.

Est-ce qu'il y a tout? Non. En à peu près 45 pages avec 10 pages de formatages, on ne peut tout dire sur un pays. Mais tous les sujets essentiels sont couverts : Justice, Droit, Liberté, Égalité, Éducation, Santé, société civile, lutte contre la corruption, la dynamisation de l'économie, les dépenses publiques, le secteur privé, la fiscalité, macro-économie, fonction publique, Unité nationale, l'armée et sécurité.

Bref, nous recommandons la lecture du document de GRAAL TCHAD et espérons que ce groupe se tiendra du coté des intérêts du peuple pour matérialiser les idées généreuses et pertinentes développées dans leur projet.


--

Yemi Pierre Kemth

Ndjamena

yemipik@gmail.com