Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Affaire Zouhoura: le ministre Ahmat Bachir devrait faire preuve de retenue

Bachir,le ministre pittoresque
Ahmat Bachir ,le ministre pittoresque.


Drôle d’intervention à la Télé Vision MPS du Ministre Ahmat Bachir par rapport aux manifestations dites ras -le -bol. Ce ministre prétend nous donner une leçon de responsabilité’ éducative .


Les enjeux qui se posent sont d’une portée nationale et nous demandons à Bachir de faire attention dans ses interventions et menaces dans la gestion de cette affaire de Zouhoura. 
Ce problème dépasse le cadre du MPS, maudit gouvernement.
Une fois encore Bachir, faites attention, ce gouvernement et son chef Deby êtes honnis car tout le pays est contre votre régime qui n’a fait écraser les plus faibles, l’injustice, instaurer la corruption, la souffrance, la cherté de la vie, le mensonge, l’irresponsabilité ‘en arrachant notre intimité’.
Bachir, nous ne sommes pas tes enfants et si tu as des conseils à donner, prière de les léguer aux enfants des généraux et autre ministre des affaires étouffements. Nous avons nos pères, mères, oncles, sœurs, frères à la maison qui font bien leur travail d’éducation et nous sommes bien conscients de l’avenir de notre pays, fiers citoyens qui promeuvent le civisme.
Bientôt, vous serez surpris et abandonné comme auparavant, bonjour encore la longue traversée du désert et qu’allez vous faire en face d’un peuple souverain? L’exil? Je n’en sais pas?
Monsieur Bachir, nous sommes encore des élèves et étant bien élevés, nous nous posons la question de savoir quels sont les facteurs qui ont pousse’ ces jeunes zaghawa à commettre de tes actes?
En posant quelques diagnostiques, la réponse est simple à l’ œil nu, 1.l’abus du pouvoir car ces zaghawas sont tous armés à l’école et dans les quartiers, 2.le rejet étant donne’ qu’ils sont laids et3. la perte du contrôle aboutissent à la violence à l’égard des femmes. En tout cas, le viol au Tchad existait depuis dans années 90 et ces jeunes n’ont fait que copier leurs ainés. Ne soyez pas surpris par le nombre des victimes qui bientôt déposeront des plaintes et beaucoup des noms seront cités. Je crois que vous êtes bien placé pour le savoir.
Bachir, je crois que vous avez du travail pour récupérer ces armes et donner des instructions fermes à leurs parents, n’est-ce pas? Liberté’ ou privilèges? C’est la démocratie et non l’anarchie comme vous le disiez. Bref, je suis confus de votre discours, pas grave car les choses n’ont jamais été sérieuses au Tchad.
Donc à la racine du mal, il se trouve les parents qui ont failli à leurs responsabilités éducatives et il est difficile d’y remédier car la plus part d’entre eux n’ont jamais vécu avec d’autres personnes des différents horizons ou subitement aveuglés par le pouvoir et ses délices. 
Quant à la dignité’ de votre personne, je crois que vous l’avez perdu bien longtemps s’il vous ’en restera quelques cheveux ou même chauve, vous paierez votre balance un jour chez l’inconnu coiffeur. Combien de temps vous reste-il à vivre par rapport à votre âge pour servir un gouvernement qui n’est pas au service du peuple?
J’espère bien que vous serez à mesure d’arrêter les autres bourreaux en fuite juste pour amuser la galerie comme vous les aviez localise’.
J’espère de même que vous connaissez leurs noms surtout un certain Djounga, le chef de bourreaux.
Bien intriguer par une vidéo, je vous annonce qu’une personne vous prie de demander à votre propre fille si elle connaissait Djounga et dans votre rôle de père à vous de lui poser d’autres questions. 
Je ne profite pas pour exposer votre fille ou bien en réjouir par rapport à cette question mais juste pour vous réveiller de votre sommeil profond à tel point que vous oubliez qu’il ya des hommes, des femmes, des filles, des garçons blessés à jamais dans leur chaire et vous acharnez à défendre à tout prix l’indéfendable, à approuver le blâmable et nous priver de notre droit absolu de manifester notre colère. Une autre question, que feriez vous si le martyr Abachou, paix à son âme est votre enfant ou bien Zahoura votre fille biologique? Je vais vous ’aider encore et la réponse est simple, je perdrais le sourire à la vie et la notion du goût .Laissez les gens manifester leurs colères dans le calme et ils n’ont demandé que pour signifier leur existence dans la dignité.

Nous, jeunes, l’avenir de ce pays et promoteurs de la machine du changement feront tout pour que cette violation des droits de l’Homme la plus honteuse a l’égard des femmes tchadiennes perpétrées par ces abroutis, mal éduqués, cinglés ,monstres ne se reproduisent plus jamais et que justice soit faite.

 
 
  -- envoyé par Abba Adoum (adoumabba2008@hotmail.com)