Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Opinion d'un tchadien sur les élections centrafricaines
Les électeurs centrafricains ont choisi pour les représenter au second tour de la présidentielle messieurs Dologuélé et Touadera.

Ces élections n'ont pas été parfaite, mais ceux qui crient à la fraude n'ont apporté aucune preuve.

La RCA n'était pas prête pour des élections mais la France les voulait.. donc elles ont eu lieu. Peut-être tant mieux tant le peuple ne supporte plus la médiocrité de la présidente de transition.

Et... miracle... ces élections se sont bien passé. Pour une fois on peut remercier les antibalaka et les ex-seleka.

Les deux anciens premier-ministres qualifiés pour le second tour n'ont pas été des super chefs de gouvernement, mais ils ont été des premiers ministres tout à fait correct  comparé à leurs prédécesseurs ou successeurs.

On peut dire qu'ils étaient les meilleurs des candidats en compagnie de Kolingba fils.

Si Kolingba, Touadera et Dologuélé étaient les meilleurs des candidats, ils ont aussi été aidé par la nostalgie des centrafricains:

Touadera et Dologuélé ont bénéficié de leurs liens avec le KNK de Bozizé.


Kolingba à bénéficié d'être le fils du président Kolingba.

Deux autres candidats quasiment inconnu ont bénéficié de la notoriété de leurs pères présidents: les fils de Patassé et de Bokassa.

Mais un autre candidat pouvait avoir une notoriété historique: Martin Ziguélé.

Martin Ziguélé a été premier ministre de 2001 à 2003 et est le chef d'un parti historique de RCA.

Alors, ce monsieur ne comprend pas sa médiocre 4ème place... Ziguélé se croît aimé par le peuple, il se croit intelligent et il croît qu'il a été un bon premier ministre.

Pourtant, chaque centrafricain vous dira qu'il a été le pire centrafricain de l'histoire du pays. Et tous les chiffres économiques sur sa période prouvent que le peuple a raison.

Quant à sa longue période dans l'opposition, il n'a jamais été un grand homme politique opposant, mais un minable petit politicien manipulateur médiocre.

Nous, Tchadiens, nous pouvons nous souvenir de la période 2011-2012: à cette époque les centrafricains avaient très peur de Baba Laddé, car des mensonges l'accusaient de massacres et autres tortures. On connait maintenant la vérité: Baba Laddé fut arrêté en 2014 par l'ONU en RCA. Ni l'ONU ni l'état centrafricain ne trouvèrent quelque chose pour l'accuser et il faut donc l'envoyer chez Deby...

Ziguélé savait que ces accusations étaient mensongères, mais durant toute la période 2011-2012 il les relayera pour effrayer le peuple.

Autre évènement:

Décembre 2012, la seleka est au porte de Bangui, c'est le début de la guerre civile. En janvier 2013 il est décidé de faire un gouvernement d'union nationale entre la majorité KNK, l'opposition civile et la Seleka. Il est convenu que le président Bozizé et le nouveau premier ministre ne pourront pas se présenter aux prochaines présidentielles..

Comme Ziguélé est le chef du premier mouvement d'opposition, on lui propose le poste de premier-ministre. Mais il refuse et Tiangaye devient premier-ministre.

Alors que la RCA était au bord du gouffre, il a refusé d'aider son pays, juste pour réaliser son rêve d'être président.

Maintenant, ce petit monsieur crie à la fraude électorale...

Malheureusement pour les démocrates, le petit Ziguélé vient de recevoir le soutien du parti socialiste français.

Car Ziguélé fait parti de l'Internationale Socialiste... Et ça, ça aide:

Les présidents guinéen Condé, malien IBK, et nigérien Issoufou ont été très longtemps des opposants "démocratiques" membres de l'Internationale socialiste...

Les 3 sont maintenant devenus présidents. Leurs pays sont maintenant encore plus ruiné qu'avant, mais en plus Condé et Issoufou sont devenu des dictateurs. IBK n'est pas dictateur, mais impliqué dans de nombreuses affaires de corruptions... Mais les 3 ont le soutien sans faille de Paris...

Prions pour que nos frères centrafricains n'aient jamais Ziguélé comme président!

ps: Laurent Gbagbo fût pendant des décennies un "opposant démocratique" membre de l'Internationale Socialiste.

Tchad Ahmat Nasser <ahmatnassertchad@gmail.com>