Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad : le colonel  Adam Idriss Deby exilé spirituel en Egypte

Après avoir démissionné de son poste, le fils du Président tchadien en Egypte pour apprendre le coran.

Dans une liste appelée celle de la honte, il a été répertorié,  il y a une année où  il a été clairement établit les différentes postes à responsabilité occupées par des membres du clan Idriss Deby. Ils dirigeaient pratiquement la plupart des secteurs administratifs, économiques et militaires du pays au grand dam des autres Tchadiens ulcérés et impuissants.

C’est dans ce cadre que Adam Idriss Deby s’est retrouvé avec un cumul de postes, Chef d’Etat-major de la DGSSIE,  fournisseur et conseiller à la Présidence.

Selon  les dernières nouvelles, Adam Idriss Deby aurait démissionné de son poste pour aller apprendre le coran. Ce virement spectaculaire pour un exil spirituel, témoigne une prise de conscience dans les rangs des membres du clan au pouvoir au Tchad. Ils ont régné comme des potentats sur tout un peuple. Dégoûté par l’usure du pouvoir, ils tentent de se ratrapper d'où cette reconversion en talibé.

En soi, la parole d’Allah, est nécessaire pour tous musulman, mais, il fallait se rendre compte  à l'évidence depuis fort longtemps que la justice divine existe. Ils auraient dû diriger honnêtement le pays sans injustice sociale pour ne pas regretter les actes qu’ils ont posé à l’encontre de leurs concitoyens tchadiens humiliés et méprisés pendant 25 ans.

En tout cas, les Tchadiens éveillés n’accepteront plus des gens issus de cette contrée pour les diriger quelle que soit la raison ou la motivation qu’ils avanceront pour convaincre l'opinion publique nationale et internationale d'autres fils de ce pays techniquement compétent et représentatif pour émerger sur la scène politique.

La rédaction du blog de makaila

 

Lire aussi: http://makaila.over-blog.com/article-tchad-le-summum-du-nepotisme-d-idriss-deby-120200169.html