Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad : la République à l’envers

La République proclamée en novembre 1958, serait un évènement mal préparé. Elle est aussi apparemment mal définie ou incomprise. Avant même la proclamation de la République, le colonisateur a-t-il préparé les colonisés à l’indépendance ? Durant la période coloniale, les colonisés n’ont pas eu accès aux études supérieures ; ils sont souvent formés aux niveaux élémentaires et employés comme des subalternes au sein de l’administration coloniale. Au moment de la proclamation du Tchad en République, il existait très peu des cadres ayant les compétences de mettre en place ; les principes et les lois inspirés de la réalité locale. Ceux qui militent au plan syndical et politique ne seraient pas préparés à l’indépendance et les compétences aussi en manqueraient. Alors, ils nous ont fondé un Etat, ni Monarchique ni une République, toujours en proie aux guerres civiles.

 

L’absence des personnels capables de mettre cette nouvelle république sur les rails a été aussi soulignée par le colonel Jackie Neau, dans son ouvrage, L’intervention de la France dans le conflit Tchadien, 1969-1975. Il a effectué une mission comme lieutenant, chef du 1er commando de la 6 ème CPIMa en 1970-71. De cette mission, le colonel Jackie nous livre ses opinions dans cet ouvrage. A propos de manque de personnels compétents, il écrit :

« Une fois de plus l’élément humain constitue la clef nécessaire à l’explication des difficultés tchadiennes. Dans un environnement particulièrement délicat, il s’avérait nécessaire de confier les tâches gouvernementales et administratives à des hommes intègres, compétents et susceptibles de transposer dans leur les schémas appris du colonisateur. Or, quel que soit l’échelon de responsabilité considéré, les lacunes dans l’ensemble des fonctions de direction, de commandement, de gestion, d’administration des Sudistes sont évidentes. » P.54.

Cette remarque est celle d’un militaire français. En analysant, les causes des révoltes armés, juste après les indépendances. Il a constaté les insuffisances et l’incompétence administrative du régime Tombalbaye. La mauvaise gouvernance, le Tchad est née avec ! Dès les premières années des indépendances, la corruption financière, la gabegie, le trafic d’influence…ont infecté l’appareil administratif d’un Etat nouvellement indépendant. Cette dérive a conduit le Tchad vers un engrenage politique et social, sans issue. Puisque, ceux qui ont succédé au régime Tombalbaye, ne sont aussi pas meilleurs. La promotion de l’incompétence dont nous crions avec indignation, existait depuis les indépendances. Le colonisateur est aussi responsable de cette catastrophe institutionnel.

Nous ne sommes pas étonné de voir la première dame du despote Deby se comportait comme une princesse et fait des dons, en détournant l’argent public ! Les dérives monarchiques du régime Deby Itno, le comportement de soumission totale du peuple ; sont les preuves concrètes de méconnaissance de la République, de ses valeurs et principes.

Nous avons tort de rêver la démocratie sans comprendre la République !

www.lepythonnews.over-blog.com

Mahamat HASSANE BOULMAYE