Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

Les inquiétudes du voisin soudanais sur la santé de Mr DEBY
 

A l’issue d’une réunion tenue le 26/11/15 à la Présidence sous la houlette de Mr Amine Hassan Omar, Ministre délégué à la Présidence chargé du Dossier Darfour, le Gouvernement soudanais a pris des dispositions pratiques pour suivre de très près l’évolution de la santé de Mr Deby. Pour ce faire un comité de suivi placé sous la direction du Général Sayed Ahmad ABDALLAH ALMARHY a été créé. Cette instance a pour rôle de collecter des informations auprès des militaires et des forces politiques pour évaluer le poids des uns et des autres et voir les tendances des différentes forces militaires et politiques en place.


Avant l’apparition de Mr Deby au Sommet de COP21 des informations en provenance de Paris relayées par les réseaux sociaux étaient très alarmantes, ce qui a poussé le gouvernement soudanais de dépêcher en urgence à Ndjamena le 30/11/15 le Colonel FAYCAL , responsables des opérations militaires à la Direction Générale de la Sécurité (Amni),accompagné de deux autres officiers supérieurs pour rencontrer le Général Fathi RAHMAN ABOUD, consul à l’Ambassade du Soudan au Tchad aux fins procéder à une analyse approfondie de la situation politico-militaire du pays. Selon les sources, le Colonel FAYCAL est un spécialiste des opérations spéciales surtout d’infiltrations et diversions, il n’est pas donc exclu qu’il sème de germes de suspicion et de dissensions au sein des forces armées tchadiennes en faisant véhiculer des fausses informations et des rumeurs infondées au cas où la tendance générale ne leur est pas favorable.
Abdel-Salam Abdel-Maoulah (Khartoum)

 
 
  -- envoyé par Abdel Salam (abdelsalamabdelma@yahoo.COM)