Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

Plusieurs organisations de la société civile tunisienne, invitent les députés à voter une loi pour pénaliser les actes racistes dont sont victimes une partie des citoyens tunisiens qui estiment être lésés et exclus de tous.

Comme en témoigne cet appel adressé aux députés du peuple tunisien.

"Retenez moi cette date 4, Novembre 2015.

ICI LA TUNISIE. قال الراجل هذا اليوم يوم تاريخي. La société civile Tunisienne réagit officiellement contre le racisme et s'adresse à l’Assemblée des représentants du peuple Tunisien. Le Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l'Homme en Tunisie(CRLDHT) • Ligue Tunisienne pour les Droits de L'homme (LTDH) • Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux(FTDES) • Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) • Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD) • Vigilance pour la Démocratie et l'Etat Civique (VDEC) • Association 23-10, signent un manifeste dans le quel ils dénoncent le racisme contre les noirs en Tunisie. (Bien que nous aurions ajouté deux lignes concernant les tunisiens noirs).

Mais retenez-bien moi ça: "Plus généralement, nous appelons l’Assemblée des représentants du peuple à voter une loi qui pénalise clairement le racisme" Un pas remarquable. #La_lutte_continue.

" Maha Abdelhamid (compte FB) 4 novembre 2015

 

La Tunisie qui vient d'être distinguée par un prix Nobel 2015, doit impérativement répondre à cet appel qui lui a adressé les organisations de la société civile pour débarrasser le pays de ce comportement rideux et abject qu'est le racisme.