Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad, ONRTV, la télévision de l’ennui

 

Office Nationale des Radios et Télévision, ONRTV, mise sur satellite depuis 2009, six ans déjà. Les spectateurs de l’intérieur comme de l’extérieur s’ennuient, devant leurs petits écrans. A l’intérieur ceux qui ont carotté le peuple, se permettent le luxe de choisir, Canal+ ou autres chaines étrangères. Cette télévision d’ennui et de misère professionnelle ; ne fait qu’afficher la médiocrité démocratique dans ce pays. La chaîne publique est prise en otage, par le parti au pouvoir ! Et, le Haut Conseil de la Communication ; comment agit-il ?

En suivant le journal télévisé, du 31/10/2015 ; nous avons commencé à avoir sommeil au bout de dix minutes ! Le journal que nous avons vu, ressemble à peu de chose près, à celui de la Corée du Nord ; cette dernière est juste en avance techniquement ; si non, les méthodes restent les mêmes. Le journal ressemble beaucoup à ceux transmis sous le régime précèdent. Comme l’UNIR, le MPS monopolise la télé. En suivant le journal, nous avons constaté que le MPS, fait des tintamarres, sur une mission qui ne le concerne pas. Nous avons du mal à comprendre cette forme de démocratie ? Le recensement biométrique, sa mise en place, son organisation, jusqu’à la sensibilisation, serait l’essor de la CENI, Commission Électorale Nationale Indépendante. Pourquoi est-ce que le MPS, le parti au pouvoir se charge de la sensibilisation, du recensement biométrique ? Pourquoi ne voyons-nous pas, les autres partis politiques, à sensibiliser leurs militants et militantes, dans les provinces et transmis à la télé ?

Comme nous avons souligné, dans notre précèdent courrier ; l’espace public et médiatique est devenu une sphère privée ; alors, on peut affirmer sans ambages, l’absence totale de la démocratie. Le constat est claire, le monarque fauché, n’a nullement l’intention de céder le fauteuil présidentiel ! S’il vous plaît, monsieur Kebzabo, ne détourner pas la révolution juvénile, plus sincère, plus courageuse et au sûr, au profit de votre maître ; votre manège ne passera pas cette fois-ci ! Cette influence, sur les attributions de la CENI par le MPS ; justifiera nos inquiétudes.

Nous avons constaté cette injustice du parti au pouvoir, devant nos petits écrans. Nous n’aurons pas tort, de qualifier des complices, les partis politiques en place. La complicité de la classe politique tchadienne, dépasse même la limite de la lâcheté ! Comme ils sont si passifs, les partis politiques auraient, peut être confiance aux institutions corrompues. Si, non ils peuvent faire pression violemment en mobilisant leurs militants. Etant, tous des complices et impopulaires, aucun parti politique n’est capable de mobiliser fortement ses militants et militantes, pour dénoncer et protester contre les abus du parti au pouvoir.

Sous la gouvernance d’un despote ivre et malade, entouré des vautours opportunistes ruinent sérieusement la nation tchadienne, sur tous les plans. Les agissements d’un despote incarné par le démon ne nous fait pas peur ; mais la passivité des victimes nous inquiète !

 

 

Mahamat HASSANE BOULMAYE