Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Marianne en pleure, à cause de la politique étrangère désastreuse

La douleur de la belle et généreuse Marianne est la nôtre, elle nous a accueilli comme ses enfants et nous y vivons et jouissons plus des droits, que dans nos pays d’origine. Alors, la défendre et compatir avec ce peuple est pour nous, une obligation. Nous n’oublions pas de rendre hommages aux victimes innocentes et nous sommes affectés par cet acte barbare et lâche. Nos vives et sincères condoléances. Malgré nos relations très affectives ; Marianne dans ses actions à l’étranger, n’est pas la mère protectrice ; elle est plutôt, une gourmande et égoïste sourcière !

La France est allée volontairement colonisée des civilisations ; à cet effet, elle n’a pas dominé le continent africain par des actes humanitaires. Les atrocités et les massacres sont inouïs ; la colonisation était une terrible tragédie, elle est aussi une politique étrangère de la France. Après, la République française, pour contrôler les ressources minières, tenait dans la misère des millions des africains, au profit d’une minorité au pouvoir, qui affame leurs propres citoyens. Dans sa politique étrangère, la France a contraint des nations entières à la misère. Ensuite, avec la chute du mur de Berlin, la France exige aux Etats africains, la démocratie pluraliste ; après, elle-même, contribue aux fraudes électorales au profit de leurs poulains. Malgré nos relations affectives, la politique étrangère de la France nous révolte.

Les immigrés en France et depuis des générations, comment se sont-ils retrouvés en France ? Et qui est allé les chercher, après la deuxième guerre mondiale et même avant ? Et, comment y sont intégrés les progénitures de ces français de la seconde zone ?

Cependant, soutenir des dictatures dans certains endroits du monde, et faire croire de les combattre dans d’autres endroits ; n’est guère, une politique extérieure sérieuse. Fermer les frontières et se barricader pour raison de sécurité, n’est pas la solution ; rapatrier vos forces stationnées à l’étranger. Aucune nation n’acceptera une seconde colonisation, et la France ne fait que persister, dans cette politique étrangère désastreuse. Ce dernier temps, juste avant ces attentats, la question d’actualité tournait autour des immigrés. Certains Etats se sont barricadés ; le premier à faire l’expérience est l’Espagne ; elle a échoué au vu et au su de tout le monde. Ces jeunes déterminés, au péril de leurs vies tentent leurs chances en Europe ; c’est parce que vous avez rendu la vie impossible chez eux ! Comment comprendre, le pays des droits de l’Homme, voler au secours d’un dictateur abhorré par son peuple ? Et si les congolais se révoltent contre une dictature, François Hollande cherche à le disculper ! A quand le changement en profondeur de la politique africaine de la France ? S’il s’agit de libérer un peuple de la dictature ; la France devrait penser à nous libérer ; or, elle a toujours œuvré au profit d’une minorité, pour contrôler les richesses. Nous considérons, cette politique, d’hégémonique. Calculons la quantité des litres de kérosène consommés par le Breguet Atlantique entre 2006 et 2010 au Tchad ? N’oublions pas, les moyens logistiques et renseignements mises à la disposition d’un despote, qui terrorise son peuple. La politique de deux poids, deux mesures, n’apportera pas la paix et la quiétude ; tout le monde aspire au bonheur et à la paix. Si certains tentent de faire leurs bonheurs sur le malheur des autres ; cela engendrera sans nul doute, des haines et des guerres. Pourquoi ne réfléchissez-vous pas, comme le républicain Victor Hugo et discerner comme le philosophe des lumières, Rousseau… ?

Répondre aux actes terroristes par la violence, ne fera qu’amplifier le phénomène ; fermer les frontières ne fera qu’effondrer l’économie ; renvoyer les étranger chez eux, vous en avez aussi besoin ; alors, revoyez la politique étrangère. Si en pleine campagne électorale, Laurent Fabius se rend au Tchad pour rencontrer Deby ; et au pouvoir vous lui dérouler le tapis rouge, c’est irresponsable, ça sent la magouille ; car, après Idriss Deby, le meurtrier de votre ami, le professeur Ibni Oumar, est devenu votre partenaire privilégié. Votre politique étrangère désastreuse a fait des milliers des victimes ; pour nous africains, colonie française, vivons aujourd’hui, double terrorisme : le terrorisme d’Etat, les dictatures que vous installez et protégez ; et le terrorisme islamique, Boko-Haram et AQMI.

Qui sème le vent récolte la tempête

MAHAMAT HASSANE BOULMAYE