Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Les Généraux de Deby au Caire : faut-il en rire ou pleurer ?
 

 


Au moment où les tchadiens dans leur majorité tirent le diable par la queue, que les salariés du secteur public accusent plus de 2 mois pour les ndjamenois et plus de trois mois pour les provinciaux et l’armée tchadienne- tout corps compris- nage dans la misère absolue ; c’est ce moment précis que choisissent les généraux, membres la famille de Deby pour faire de la java dans une indécence sans commune mesure. 

Tenez-vous bien : Saleh Touma Houno et Minni Digueli sont deux généraux amis et parents proches de Deby. Le 1er est CEMGA 2ème Adjoint, le second est COM GNNT. Ils débarquent au Caire (Egypte) avec l’intention d’acheter des appartements grâce aux ponctions effectuées sur les salaires et autres indemnités des pauvres militaires. Ils tombent au Caire sur un immeuble flamboyant neuf dans le quartier ROXY, rue MURAD. Dans cet immeuble, Saleh Touma s’offre 3 appartements de 4 chambres chacun à 750 millions de CFA. Souleymane Digueli, 2 appartements à 350 millions de CFA. Apres avoir effectué toutes les opérations relatives à l’acquisition, il reste encore beaucoup d’argent, ainsi les deux frères amis essaient de rapatrier les reliquats :
- Ils remettent 200 millions CFA à une famille d’un commerçant tchadien qui repart au Tchad ; le commerçant partage la somme entre les membres de sa famille et passe les douanes égyptiennes sans problèmes.
- Kichiné Touma, le frère de Saleh emporte avec lui 300 mille dollars, manque de chance les douanes égyptiennes mettent la main dessus et confisquent.
- 250 mille dollars sont remis à la fille d’une grosse pointure de Deby : Confisqués !
Depuis 48h l’ambassade du Tchad au Caire est en branle-bas, alerte maxi. Mais rien n‘ébranle les douanes égyptiennes : confisqués, saisis et reversés au trésor publique égyptien. Au total 550 mille dollars récupérés par le trésor égyptien. Gratuitement.
Il va se dire que ce n’est pas la première fois que les proches du despote s’adonnent à ces genres d’extravagance en narguant les autres citoyens. L’opinion publique se rappelle de l’épopée sud-africaine où il y avait des placements énormes dont tout un quartier destiné à abriter toute la famille proche et lointaine de Deby au cas où. Malheureusement l’ex beau-fils a disparu avec toutes les indications. A Dubaï, c’est le conseiller spécial du Président, beau-frère de la 1ère Dame et petit frère du beau-fils qui gère les produits du pillage avec achat à la clé de plusieurs immeubles. De même, la flambée des prix du pétrole et le climat étaient au beau fixe avec les sociétés pétrolières, on a acquis plus de deux immeubles à Kuala-Lumpur (Malaysia). N’en parlons les appartements des membres de la nomenklatura en France, aux USA et au Canada. Au Caire et dans les autres villes de l’Egypte, il y a plus de 100 proches du pouvoir de N'Djaména qui ont acquis des appartements dont certains plusieurs, parmi lesquels l'actuel Ministre de l'insécurité. . . On craint que toutes ces acquisitions subiront le sort des châteaux de défunt Bokassa. Elles ne profiteront ni aux voleurs moins encore au Tchad.
Correspondance depuis le Caire.
 
 
  -- envoyé par Keron J P (jpkeron@yahoo.fr)