Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Salibou Garba, membre et rapporteur de la CPDC

Salibou Garba, membre et rapporteur de la CPDC

COORDINATION DES PARTIS POLITIQUES POUR LA DEFENSE DE LA CONSTITUTION

(CPDC)

 

Déclaration des Journées de Réflexion placées sous le thème : « FERME ENGAGEMENT POUR LE CHANGEMENT EN 2016 » tenues à N’Djamena du 09 au 10 octobre 2016.

Considérant que le Tchad vit depuis plus deux décennies sous un régime dictatorial et népotiste ;

Considérant le caractère prédateur de ce régime ;

Considérant les obstructions et entraves à toute possibilité d’alternance démocratique au pouvoir ;

Considérant la confiscation des ressources et biens communs par la famille présidentielle ;

Considérant les violations flagrantes de tous les engagements conclus dans le cadre de différents accords politiques, économiques et sociaux avec tous les partenaires tant nationaux qu’internationaux;

Considérant le caractère désastreux dans lequel se trouve le pays ;

Considérant les violations répétées des droits humains et des libertés ;

Considérant la main mise du pouvoir sur les médias publics, le harcèlement et la clochardisation des médias privés ;

Prenant la mesure de la gravité de la situation du pays et la précarité dans laquelle vivent les populations,

Les participants aux Journées de réflexion organisées par la Coordination des Partis Politiques pour la Défense de la Constitution:

1- Dans le domaine politique

Dénoncent et condamnent l’instauration d’un régime autocratique et despotique qui déstructure l’Etat, effrite la société et remet en cause la cohésion sociale et l’unité nationale.

2- Dans le domaine économique et financier

Dénoncent la gestion familiale et clanique des ressources publiques, l’accaparement des richesses nationales, l’absence de toute politiqueéconomique entrainant la navigation à vue dans la gestion des biens publics et le bradage des entreprises de l’Etat.

Rejettent les conclusions du séminaire gouvernemental tendant à faire payer par la population la gabegie et la dilapidation des ressources financières par le régime de Idriss DébyItno.

Rendent le gouvernement responsable de la crise sociale, de la faillite des entreprises, de l’aggravation du chômage surtout des jeunes et la cherté de la vie.

3-Dans le domaine du dialogue politique et du processus électoral

Dénoncent la dénaturation de l’esprit et des objectifs du dialogue, uniquement dans le but de légitimer et de perpétuer le régime ;

Condamnent les violations répétées de la Constitution, des lois et des textes régissant la vie de la Nation ;

Dénoncent la subordination de toutes les Institutions de la République au Pouvoir exécutif ;

Relèvent qu’en matière électorale, le Cadre National du Dialogue Politique (CNDP), la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI), le Bureau Permanent des Elections (BPE), le Code électoral, le choix de l’opérateur et le recensement biométrique engagé sont entachés d’irrégularités ;

Fustigent le caractère monolithique et partisan du Conseil Constitutionnel, de la Cour Suprême et du Haut Conseil de la Communication.

4- Dans le domaine des libertés publiques et des droits de l’homme

Exigent la fin de la tutelle du Ministère de la Communication sur les médias d’Etat et la transformation des ces structures en médias de service public dotés d’une autonomie de gestion ;

Demandent un soutien financier conséquent pour tous les médias privés ;

Demandent la dissolution de la Direction Générale des Services de Sécurité des Institutions de l’Etat (DGSSIE)et la reforme du Groupement Mobile d’Intervention de la Police (GMIP).

De tout ce qui précède,

La CPDC réaffirme son attachement au dialogue sincère et constructif, mais elle ne saurait cautionner toutes les dérives du pouvoir de Idriss Déby.

 

Elle se réserve le droit de suspendre sa participation au cadre national de dialogue politique (CNDP) et à la CENI

Fait à N’Djaména, le 10 octobre 2015

Les participants