Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Burkina-Faso: situation compliquée des 400 étudiants boursiers du Tchad (voir leurs doléances)
Burkina-Faso: situation compliquée des 400 étudiants boursiers du Tchad (voir leurs doléances)
Burkina-Faso: situation compliquée des 400 étudiants boursiers du Tchad (voir leurs doléances)
Burkina-Faso: situation compliquée des 400 étudiants boursiers du Tchad (voir leurs doléances)

       Ouagadougou, le 10/10/2015

 

Burkina Faso : Interdiction d’inscription aux 400 étudiants boursiers de l’Etat tchadien au 2iE pour l’année académique 2015-2016

La situation des étudiants tchadiens à l’institut internationale de l’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE) Ouagadougou (Burkina Faso) est très peu reluisante. En effet, le 2iE est une grande école d’ingénierie implanté en Afrique de l’ouest et offre des diplômes qui sont reconnue à l’internationale. Cette école compte quelque 2500 étudiants parmi lesquels il y’a environs 400 ressortissants du Tchad. Ces derniers vivent dans une précarité sans précédent depuis qu’ils n’ont plus le droit aux inscriptions suite à une note de service N°2015/PCA/AHM/ft datant du 20 Aout 2015 pour non payement de frais de scolarités 2012-2013, 2013-2014 et 2014-2015et de bourses de subsistance de 2013-2014 et 2014-2015 et de l’année en cour par l’Etat, ceci jusqu’à ce que le gouvernement Tchadiens honore son engagement vis-à-vis de cette dernière. Abandonner à leur triste sort ils ne s’en remettent qu’à Dieu. Perdre une semaine dans cette école est synonyme d’une année d’échec pour toute une communauté. Vue cette situation les étudiants s’apprête à déménager dans les locaux de l’ambassade du Tchad au Burkina, car ils ne savent où aller. Cette humiliation parmi tant de nations nous amène à poser de question sur la volonté réelle du gouvernement à former la jeunesse Tchadienne, qui si on en croit aux discours des plus hautes autorités est le fer de lance de la nation. En tant que future cadres, on se pose aussi la question de savoir si le peu d’attention accordé par nos responsables aux étudiants tant bien à l’extérieur qu’à l’intérieur n’est-il pas contre-productif pour la renaissance du pays de Toumai. A cette allure l’émergence promis en 2025 sera bien plus un mirage qu’un miracle. Nous demandons aux plus hautes autorités d’agir promptement pour décanter la situation et limité les dégâts, car le traitement qui nous ait réservé est une humiliation pour l’étudiant Tchadien à l’étranger et un insulte pour un Etat pétrolier comme Tchad.

 

Association des Etudiants Tchadiens au 2iE,

Porte-paroles des Etudiants Tchadiens de la Fondation 2iE

NGUERABE Gédéon ISMAEL SETGO

Tel : +226 74 27 54 52 Tel : +226 74 93 60 75

Email : nguerabeg@gmail.com Email :ismo_fils@yahoo.fr

HIKNONE DJONFABE Basile basileshalom@yahoo.fr

 

 

Fondation 2iE-Rue de la science

01BP 594-Ouagadougou 01-Burkina Faso

Fait à Ouagadougou, le 09 Octobre 2015

 

Ouagadougou, le 10 Octobre 2015

 

Objet :Doléance des étudiants Tchadiens de la Fondation 2iE(Burkina Faso)

 

Madame le Ministre de l’Agriculture et de l’environnement du Tchad

Nous, membres de l’association des étudiants Tchadiens à l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE), venons par la présente note vous faire part de notre mécontentement suite à la situation qui oppose l’Etat tchadien au 2iE et dont nous subissons les conséquences.

En effet,par la note de service n° 2015/PCA/AHM/FT, la Direction de la Fondation 2iE a pris la résolution d’interdirel’inscription à tous les étudiants Boursiers du Tchad pour la rentrée académique 2015-2016.

Voici quelques problèmes majeurs que nous rencontrons :

  • Le non payement de la Bourse de scolarité 2012/2013, 2013/2014, 2014/2015 et l’année en cour ;
  • Le non payement de la Bourse de subsistance 2013/2014, 2014/2015 et 2015/2016 ;
  • La lenteur dans le traitement de la bourse ;
  • La méconnaissance par les étudiants tchadiens de l’accord liant la Fondation-2iE à l’Etat du Tchad ;
  • Le manque d’écoute de confiance de l’administration du 2iE en vers les étudiants tchadiens ;
  • Le retard répétitif de la publication de la liste des Boursiers ;

Eu regard à tout ce qui précède, nous recommandons ce qui suit :

  • Le reversement intégral de la bourse de la scolarité 2013/2014 ; 2014/2015 et 2015/2016 à la Fondation 2iE dans un bref délai ;
  • Le reversement intégral de la bourse de subsistance de l’année 2013/2014 ; 2014/2015 et l’année en cour aux étudiants tchadiens dans un bref délai ;
  • Eviter le retard de paiement des frais de scolarité des étudiants dans les années à venir de peur que la pire situation que nous traversons ne puisse se répéter ;
  • Accélérer le traitement des bourses afin de permettre aux étudiants de faire face aux problèmes sociaux auxquels ils font face ;
  • L’écoute et la confiance aux étudiants tchadiens par l’administration de 2iE ;
  • Mettre à la disposition des étudiants, l’accord liant la Fondation 2iE et l’Etat tchadien ;
  • Rendre public la liste des étudiants boursiers du Tchad au début de chaque rentrée ;

 

Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez agréer, Madame le Ministre, l’expression de nos salutations dévouées.

 

 

 

Pour l’Association des Etudiants au 2iE,

Porte-paroles des Etudiants Tchadiens de la Fondation 2iE

NGUERABE Gédéon ISMAEL SETGO

Tel : +226 74 27 54 52 Tel : +226 74 93 60 75

Email : nguerabeg@gmail.com Email :ismo_fils@yahoo.fr

 

 

Fondation 2iE-Rue de la science

01BP 594-Ouagadougou 01-Burkina Faso

Fait à Ouagadougou, le 10 Octobre 2015

 

 

Burkina-Faso: situation compliquée des 400 étudiants boursiers du Tchad (voir leurs doléances)
Burkina-Faso: situation compliquée des 400 étudiants boursiers du Tchad (voir leurs doléances)