Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Assassinat barbare de Madina Ahmat Koulamallah au Tchad: réaction d'indignation  au Canada

En apprenant l’assassinat gratuit et barbare de la sœur Madame Madina ce matin, je me suis posé un certain nombre de questions : pourquoi cette barbarie? Pourquoi cette propension à vouloir résoudre tout problème par la mort d’un être humain? Quelle culture qui pousse ces gens à enlever la vie d’autrui? Est-ce en tuant qu’on peut résoudre un problème? Quelle dignité a-t-on d’enlever la vie d’une personne humaine et de surcroit, celle d’une femme, mère de famille? L’impunité et l’injustice ne sont-elles pas en train de conduire à la mort brutale et gratuite des citoyens?

Une fois de plus, appelons le chat par son nom et n’ayons pas froid aux yeux. La défunte Madina AhmatKoulamallah(qu’Allah lui Accorde le Paradis) était une femme qui prospérait dans le monde des affaires et était en affaire avec un commerçant d’origine Kreda qui comme beaucoup de ses proches n’ont aucun autre langage de communication si ce n’est le couteau et les armes à feu. La défunte et un homme d’affaire Kreda faisaient des affaires, ils ont la malchance de tomber sur un sénégalais qui avait pris des mains de Madina 50 millions de francs CFA et de son partenaire d’affaires, la somme de 80 millions de francs CFA pour fuir le pays avec. L’affaire a été confiée à Interpol pour retrouver l’escroc afin que Madina et l’auteur de son assassinat puissent recouvrer leur dû, indument volé.

L’impunité, l’injustice et la barbarie aidant, son partenaire qui voulait que la défunte, malgré qu’elle a perdu aussi de l’argent le rembourse. Au lieu de s’adresser aux instances compétentes pour voir au clair cette affaire, il a préféré appliquer la loi des sauvages et barbares de son état et de son espèce, en venant assassiné Madina chez elle. En écrivant ces lignes, l’auteur et ses complices qui sont connus, ne sont pas encore appréhendés. Est-ce avec cette expression de cruauté, de sauvagerie et de barbarie qu’on construira le Tchad? Chaque jour qui passe, des citoyens sont gratuitement assassinés, blessés ou humiliés, sommes-nous vraiment dans un état de droit ou un état de jungle? A quand une véritable justice et sécurité pour les citoyens? A quand un tchadien lambda doit marcher dans les rues de son pays, rester chez lui ou faire ses affaires sans se sentir menacé? Où va ainsi le Tchad? Quel héritage d’un pays « civilisé »et respectueux de la vie humaine allons-nous laisser pour les enfants de demain? Quelle forme de justice allons-nous laisser en héritage aux Tchadiens de demain? A qui le prochain tour? Nous attendons les réactions des hautes autorités sur ce nième cas de meurtre insensé et gratuit. Nous attendons les réactions des partis politiques, des media, des hommes politiques, de la société et des femmes tchadiennes qui se battent pour avoir leur pain quotidien. Où va le Tchad s’il vous chers frères et sœurs, que seront nos enfants demain dans ce pays où règne l’impunité criarde et l’injustice indescriptible.

 

Abbas Kayangar