Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

A peine nommé Ministre, Ahmat Bachir interpellé

Monsieur le Ministre,

Permettez-nous de vous féliciter de votre retour à la tête du ministère de la de la sécurité publique et de l'immigration qui, en cette période d’insécurité criarde et de lutte contre le terrorisme doit redoubler d’efforts et faire preuve d’excellence pour protéger nos citoyens et contrer les attaques terroristes qui menacent la sécurité publique et les institutions du Tchad.

 

Monsieur le Ministre, il y a plus d’un an, nous avions écrit à votre prédécesseur pour dire que le Tchad est inscrit sur la liste de BokoHaram et que ces fous pourraient frapper à tout moment le pays.Et à quelques jours, de l’attentat du 11 juillet 2015 du grand marché de N’Djamena qui a couté malheureusement la vie a plusieurs de nos compatriotes, personne n’avait voulu prendre en compte les avertissements que nous avions lancé, se basant sur leurs propres observations, leur orgueil personnel et leur ‘’suffisant’’, ils avaient appliqué une fin de non-recevoir des informations filtrant des autres, grave erreur.

Monsieur le Ministre, en notre qualité de citoyen tchadien aimant son peuple et son pays, nous avons une forte appréhension et un pressentiment que tous les ingrédients sont réunis pour un prochain et possible attentat-suicide dans notre pays. Nous ne sommes pas des oiseaux de mauvais augure mais, les faits, nos analyses et les approches tendent à certifier que Bokoharam pourrait frapper encore notre pays si des mesures draconiennes et idoines ne sont prises pour contrer tout acte terroriste dans nos villes, villages et routes.

Le trop de confiance, montre que personne ne peut dire ni anticiper la fin et la capacité de nuisance de cette nébuleuse criminelle et moyenâgeuse. Des combinaisons des faits observés ces derniers temps et l’analyse du modus operandi de ce groupe, nous laisse dire que votre ministère doit revoir ses plans, redoubler de vigilance et revoir les questions et failles sécuritairesqui pourraient conduire à un nouvel attentat dans notre pays.

 

Monsieur le Ministre, vous sachant soucieux de la sécurité de vos compatriotes, vous ne devez pas attendre un autre attentat pour vous réveiller car, il est très utile d’examiner en profondeur les éléments et les failles ont permis à BokoHaram de contourner le filet sécuritaire. Permettez-moi aussi d’attirer votre attention sur les trafics éhontés des documents officiels tchadiens (passeport et carte d’identité nationale et permis de conduire) qui se font au Congo et en Angola où des non-tchadiens achètent a des prix exorbitant ces documents.

 

Monsieur le Ministre, en espérant que mes craintes ne sont pas tombés dans les oreilles d’un sourd, veuillez accepter mes salutations distinguées, puisse nos prières exhaussées afin que notre pays et nos citoyens soient protégés.

 

Abbas Kayangar