Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Paris : Ngarléjy Yorongar « je ferai tout pour qu’Idriss Deby  vienne à Dakar »

 

Ngarléjy Yorongar, député tchadien

Dans le cadre d’une tournée européenne, Ngarléjy Yorongar, député à l’Assemblée nationale tchadienne et opposant historique au régime d’Idriss Deby a pris part , samedi, à  un colloque sur « l’impunité impériale »,  et  dimanche, il a animé une conférence-débat au café Bord de seine,  à  Paris, laquelle,  ont été conviés   de nombreux Tchadiens vivants en France.

 

A la veille de l’ouverture à Dakar du procès de Hissein Habré,  Ngarléjy Yorongar, député tchadien et opposant à Idriss Deby, a animé une conférence débat à Paris porté essentiellement sur la responsabilité d’Idriss Deby dans les atrocités dont l’ancien dirigeant tchadien est considéré comme auteur des violations massives des droits de l’homme, d’actes des tortures et de barbarie de 1982 à 1990.

Connu pour son franc-parlé, Ngarléjy Yorongar n’est passé pas le dos de la cuillère pour accuser Idriss Deby d’avoir massacré massivement des ressortissants du sud du pays lors du fameux septembre noir. Il est auteur d’un ouvrage intitulé : « TCHAD LE PROCÈS D'IDRISS DÉBY Témoignage à charge », qu’il invite d’ailleurs les lecteurs d’en acheter pour comprendre les fais historiques.

Le député tchadien dit se battre pour que les chambres africaines extraordinaires interpellent Idriss Deby comme témoin dans le procès Habré. Car, dit-il, le procès de Habré sans Idriss Deby ne répond aux souhaits du peuple tchadien espère voir vivement l’actuel Président à la barre à Dakar.

 Il a aussi dénoncé l’attitude de certaines organisations de défense des droits humains acquises à la volonté d’Idriss Deby au niveau national et international.

Selon lui, seule une initiative de réconciliation nationale à travers une conférence inclusive peut aider à trouver une solution aux problèmes tchadiens.

Interpellé par la salle pour son absence de projet de société, Yorongar soutient que le sort du peuple tchadien était scellé depuis qu’Idriss Deby avait rencontré aux Pays-Bas en 1990, les éléments de la DGSS qui l’ont porté au pouvoir. Il appelle les leaders des partis politiques tchadiens renoncent au « moi impérial » pour fédérer leurs actions afin de créer les conditions du changement politique réclamé au Tchad par le peuple.

 

La rédaction du blog de makaila