Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Noah: pourquoi tant de haine à sa nomination ?

La tornade venimeuse qui s’est abattue sur ce blog lors de la publication de mes deux derniers posts consacrés à Yannick Noah me laisse sans voix. Plus de 500 messages dont 99 % ont pour thème sa couleur de peau, sa situation fiscale supposée, ses engagements politiques et j’en passe. Moi je veux bien discuter de tout, même de façon musclée si besoin. Mais si les seuls arguments avancés, balancés derrière l’anonymat de son ordinateur, sont des insultes, du racisme et des inexactitudes, nous n’irons pas loin. «Depuis quand l’ignorance est-elle un point de vue ?», pour reprendre une réplique célèbre de Dilbert, cette formidable BD qui caricature la vie de bureau.

A titre personnel, je me fous des engagements politiques de Noah. A titre personnel, je me fous de savoir s’il est fiscalement suisse ou pas. Pour les ignares d’ailleurs, il ne l’est pas. Il vit en France. Il été fiscalement helvète une seule année à la fin de sa carrière de joueur avant d’être mis dehors par les Suisses car il n’avait pas suffisamment séjourné dans ce doux pays (les étrangers doivent effectuer un certain nombre de jours de présence par an pour être fiscalement éligibles). Et quant à devoir encore disserter sur la couleur de peau de quelqu’un en 2015, dans un pays comme la France, comment dire ?

Disons-le, on touche là aux limites d’Internet. Le flot de messages est tel qu’il est impossible de le modérer. Et si Yahoo devait désactiver l’espace commentaires de ce blog, nous serions accusés de censure, alors qu’on ne ferait que fermer la porte aux insultes. Le monde à l’envers.

Je rappelle donc, pour peu que l’on m’entende (mais je n’y crois pas une minute), que l’on discute ici de tennis. Depuis lundi, quasiment pas un message pour évoquer le bien-fondé ou pas de cette nomination à la tête de l’équipe de France ! Incroyable. Les habitués de ce blog ont jeté l’éponge -provisoirement j’espère- face cette prise d’otage de leur habituelle espace de conversation. Comment leur en vouloir ?

On peut -ou pas- aimer Yannick Noah, l’homme, l’homme engagé, le champion, le capitaine (qui a écrit quelques-unes des plus belles pages du sport français, un détail de l'histoire sans doute), le chanteur, le Français préféré des Français il n’y a pas si longtemps (si, si !). On peut -ou pas- trouver légitime qu’il reprenne les commandes de l’équipe de France. Et vous pouvez en discuter tranquillement ici, en attendant de le voir à l’oeuvre avec ses joueurs en mars prochain. Noah + Tsonga + Monfils dans la même équipe, ça va faire mal à certains. Avec Simon et Gasquet, on a bon ? «Douce France, cher pays de…», vous connaissez la suite…