Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Députés tchadiens à l'Assemblée nationale

Députés tchadiens à l'Assemblée nationale

Les autorités du pays se moquent vertement des bilingues de ce beau pays. A travers les médias, l'on ne cesse de crier sur le toit que le bilinguisme obligé et qu'il est incontournable. Mais au fait, l'on ne fait que faire la promotion des monolingues au détriment des véritables bilingues issus des lycées et universités tchadiens et d'ailleurs.

Aujourd'hui, les textes administratifs et juridiques sont soumis à des traductions. c'est le cas de SGG, mais en réalité, ces traductions ne sont qu'approximatives et truffées des fautes énormes.

Il faut se référer à l'Assemblée Nationale pour la véracité de faits. Toutes ces incongruités sont dues à l'emploi des arabophones et francophones semi - éclairés dans une des deux langues pour traduire les textes juridiques. On se demande qu'est ce qui empêche les autorités administratives, en l’occurrence, Abdoulaye SABRE FADOUL à faire appel ou utiliser les véritables bilingues qui tournent les puces dans les différentes administrations publiques?


Dites vous que responsabiliser les bilingues contribue à bien gérer les institutions de l'Etat et de surtout constitue un facteur de motivation pour nos futurs cadres qui rêvent d’hériter d'un Tchad bilingue au sens strict du terme. Vivement que l'excellence prime au profit de clientélisme et favoritisme!

NDLR: l'auteur du billet  souhaite rester anonyme.