Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

RASSEMBLEMENT PATRIOTIQUE DU RENOUVEAU(R.P.R)

 

 

Unité- Justice- Prospérité

 

Communiqué de Presse N°006/RPR/2015

Le Rassemblement Patriotique du Renouveau condamne fermement et s’insurge contre la tentative du coup d’Etat en cours au Burkina Faso. En effet, des forces réactionnaires soutenues sans nul doute par des puissances exogènes veulent saboter la révolution démocratique du peuple burkinabé, dans le seul but de rétablir l’ancien système scélérate, dictatorial et vassal.

Par conséquent, le Rassemblement Patriotique du Renouveau appelle le peuple burkinabé et surtout la jeunesse patriotique burkinabé à ne pas accepter la récupération de sa révolution démocratique, le peuple burkinabé doit se lever comme un seul homme pour mettre en échec cette action réactionnaire. Par ailleurs les jeunes africains dans leur ensemble doivent soutenir les frères burkinabé jusqu’à la victoire finale de leur révolution, car ce qui est visé par cette tentative, c’est bien l’avenir démocratique de l’Afrique incarné de jeunes patriotes déterminés à rompre avec les politiques d’asservissement que subit notre continent.

Les forces réactionnaires soutenues par l’impérialisme mondial tentent d’étouffer la révolution, par ce qu’elles craignent un effet de contagion sur toute l’Afrique encore globalement prise en otage par des dictateurs sanguinaires.

En fin le Rassemblement Patriotique du Renouveau appelle à la libération immédiate du président Michel Kofando, du premier ministre Zida et des autres otages, et le rétablissement sans délai, ni condition des institutions de la transition.

La Patrie avant tout, nous vaincrons !

 

Fait à N’Djamena le 17- 09- 2015

Le président National du R.P.R :

MAHAMAT BARH BECHIR