Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

TAHER ALI NANAYE (Photo/Blog makaila)

TAHER ALI NANAYE (Photo/Blog makaila)

      GRAVE MENACE MILITAIRE SUR LE PEUPLE BURKINABE.

Ce jour 16 septembre 2015, en début d'après-midi, le Président de la République et le 1er Ministre de la Transition du Burkina Faso, ont été pris en otage, par un groupuscule du SRP (Sécurité Rapprochée Présidentielle), de l'ancien dictateur, Blaise COMPAORE.


C'est pour la 4eme fois, que ces individus, armés, vêtus, nourris, bref, entretenus aux frais des burkinabés, perturbent le Conseil des Ministres. Cette scène minable, n'a jamais eu lieue en France, depuis que celle -ci est devenue une République : Aux dernières nouvelles, un des chefs du SRP, est actuellement, en Formation à Saint-Cyr- quoquidan, en France.


Après avoir vaincu la Dictature ( 27 ans), le Peuple Burkinabé, et c'est son droit, veut jeter les bases, d'un État de droit qui garantie l'équité, qui protège les citoyens égaux, et qui s'engage à créer toutes les conditions, pour assurer une vie meilleure à tous.


A tous les Démocrates, de France et de Navarre, malgré la position du gouvernement qui condamne ce coup de force, je vous prie d'être solidaires, des Burkinabés et de condamner ces soldats qui ne ressemblent en rien aux vôtres.


A tous les Européens, Américains et Asiatiques épris de paix et de Démocratie, je vous demande incessamment de barrer la route à l'obscurantisme et à la barbarie. Doit-on laisser une poignée de militaires téléguidés, mettre un terme à plusieurs années de lutte : NON : Samedi 19 septembre, débute la campagne pour les élections, législatives et présidentielles. A croire que ces soldats sont contre les élections , libres et transparentes . La non condamnation du vice-président de l'ancien Parti de B. Compaore, en dit long.


A tous les Africains, où que vous soyez, je vous prie de bien vouloir condamner, ce coup de force rétrograde, dont la réussite ne peut que perpétuer les manœuvres, de Foccart et Consorts.


Enfin, le Continent africain, à l'image du Communiqué de l'UA, mobilisé doit défendre partout, la lueur d'espoir, pour une indépendance véritable, condition indispensable, pour un développement économique.



M. TAHER ALI NANAYE, Membre de l'Opposition tchadienne.