Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: réaction du leader du FRD au discours d'Idriss Deby

L'OPPOSANT TAHER ALI NANAYE, REPOND AUX MENSONGES D'Idriss DEBY...


Habituellement, par respect pour son peuple qui la élu, ce qui n'est pas le cas au pays de Toumai, à l'occasion de la Fête de l'indépendance, le chef de l'état dresse un bilan, du chemin parcouru.
IDRISS, avez-vous déjà oublié qu'il y a 25 ans, vous et votre horde de soudanais, avez été conduits par un certain Paul FONBONNE de la SDEC ? « Ni or ni argent, mais la liberté » résonne encore dans l'esprit des tchadiens. Mais, qu'avez vous fait en réalité....
Très vite, vous vous êtes séparé de Ousmane GAME, Maldoum Bada Abbas, Abbas KOTTI , Col DASSER, vos alliés au départ du complot qui a chassé H. HABRE.Vos amis, ils l'étaient tous. Vous les avez fait assassiner, c'est un fait.

De même que Mtre BEHEDI, M. Bisso MAMADOU, M. Bichara DIGUI, M. Djimaldé MBAILAO, M. Yaya LABADRI, M. DADI Abderamane, M. Ahmed LAMINE, M. Ibni Oumar MAHAMAT SALEH, entre autres, ont été, tour à tour, assassinés. Ils ont laissé des veuves et orphelins, dont certains n'ont toujours pas fait leur deuil, faute de corps de leur parent.
Pourquoi semblez vous oublier, tous ces crimes ? Comme vous, les enfants de ces Hommes, n'oublieront jamais leurs pères. Même si ça et là, vous avez tenté d'acheter les consciences.

Ces crimes politiques, atroces et barbares, ont jalonnés votre gouvernance, en matière des droits humains. Viennent s'ajouter, les locaux des médias saccagés, ou encore, les journalistes et syndicalistes emprisonnés. Accroché à votre fauteuil, les yeux rivés sur les richesses du pays, pour un rien, vous faites assassiner vos propres compatriotes :
Vous n'avez pas mentionné cette partie dans votre discours d'Abéché : EST-CE UN OUBLI ?

De quelles paix et sécurité, vous parlez ? Depuis la victoire des tchadiens, sur les Forces libyennes, les tchadiens ont renoué avec la paix et la sécurité. Oui, l'insécurité a regagné le Tchad avec votre arrivée au pouvoir : A la tête de vos mercenaires soudanais, vous aviez à peine tiré. Sans aucun combat, selon beaucoup d'observateurs, les Forces françaises et RFI ( la voix de son maître ), vous ont accompagnés, de la frontière soudanaise jusqu'à N’Djamena.

C'est par votre refus de la contradiction politique, la non reconnaissance de l'opposition, que vous avez instauré, une insécurité récurrente : Toute personne qui est en désaccord avec vous, doit se soumettre. Les uns après les autres, les récalcitrants sont soit assassinés ( liste ci-dessus ), soit emprisonnés ( M. Haroun KABADI, Ahmat ANNADIF, M. Zene BADA, M. Mahamat HASSAN ) entre autres. Tous les autres et ils sont nombreux, furent poussés à l'exil. Ce sont ces hommes a qui vous leur déniez tous les droits humains qui ont décidé, de s'attaquer à votre pouvoir.

IDRISS, c'est vous qui avez instauré l'insécurité en prenant le peuple en otage. Votre armée clanique, la Gendarmerie et la police, aussi à votre dévotion, terrorisent les tchadiens depuis 25 ans. Pourquoi ne l'avez-vous pas mentionné, dans votre discours.

Jamais le Tchad n'a été aussi riche que ces 15 dernières années. Pourtant, les secteurs de l’éducation et de la Santé affichent des signes inquiétants. Le taux de réussite au baccalauréat connaît une chute vertigineuse, depuis que vous êtes au pouvoir. Les Centres de Formation professionnelle manquent cruellement d' enseignants. Les infrastructures de santé qui ont coûté des Milliards sont désespérément vides, tant en médecins qu'en équipements. L'essentiel pour vous Idriss et pour vos ministres, c'est de vous remplir les poches. Il n'est un secret pour personne, que sur un Marché de 1 milliard de Fcfa, près de 800 millions, reviendraient dans vos poches. Que c'est triste.... QUEL EST CE PRESIDENT QUI AIME TANT L'ARGENT....

Le Tchad, pays agropastorale à près de 80%, a été délaissé par votre régime. Ni les éleveurs, ni les agriculteurs n'ont connu, en 25ans, une quelconque amélioration, dans leur condition de vie. Grâce au Cotonculteurs, le Tchad produisait 170.000 tonnes. Aujourd’hui, il est le dernier des pays africains.

Aidés par une administration territoriale, militarisée à outrance, les éleveurs terrorisent les paisibles populations, de la zone méridionale. Chaque année, à la période de la Transhumance, des conflits graves opposent, des éleveurs armés de Kalachnikov à des paysans, à mains nues. Ces provocations entretenues, alimentent des rancœurs plus que discriminants. M. IDRISS, vous n'en aviez pas dit un seul mot....

Vous êtes, très mal placé, pour parler de la sécurité des tchadiens. Vous avez, plus qu'hier, créée l'insécurité dans tout le pays. Grâce à votre armée clanique, vous avez toujours combattu les opposants, à votre régime. La gendarmerie, la police et l'ANS, autant d'institutions à vos bottes, en terrorisant les tchadiens, vous protègent, vous et votre fauteuil. Mais, tout a une fin, et ça vous le savez mieux que moi.

Vous n'avez pas hésité à dévoyé la Conférence nationale. Très vite, vous vous êtes pris au 1er Ministre, issue de celle-ci. Dès lors, vous perdez votre légitimité, car, il s'agit d'un second coup de force. Le 1er, étant celui contre HABRE. De débauchages en corruptions, vous avez tué l'opposition, en multipliant les Partis satellites.

Enfin, votre si longue gouvernance, n'aurait pas été possible, sans un soutien actif de la France. Mais, c'était avant. N'ayant respecté aucune des Résolutions pertinentes de la Conférence Nationale, à qui vous devez votre légitimité, j'attire l'attention des nouvelles autorités françaises, pour prendre toute leur responsabilité.

Quant aux Tchadiens, dans leur très grande majorité, ils ont déjà montré à Déby, par où est la SORTIE ? C'est aux tchadiens, et à eux seuls, de décider qui doit être leur dirigeant.



M. TAHER ALI NANAYE, PRESIDENT DU FRD.