Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Barka Michel et Younous Mahadjir, deux responsables de la principale centrale du Tchad

Barka Michel et Younous Mahadjir, deux responsables de la principale centrale du Tchad

La rédaction du blog de makaila tient à informer l’opinion publique nationale et internationale, que suite, à la publication vendredi 31 juillet, de notre papier, relatif à l’affaire des responsables de la société civile au Tchad, un entretien téléphonique de longue durée a eu lieu ce jour avec les responsables syndicaux tchadiens à ce sujet.

 

En effet, la publication de l’article suivie de la lettre du retrait dans l’affaire qui oppose la LTDH, l’UST et le SET au Collectif citoyen « Trop c’est Trop », a fait couler beaucoup d’encre et de salive, depuis hier, sur la blogosphère et la toile tchadienne dans sa composante générale avec des prises de position variées.

Ce samedi 1er août 2015, nous avons eu un long appel téléphonique avec M.M.Barka Michel et Younous Mahadjir, principaux responsables dans la hiérarchie syndicale du pays qui ont apporté leur version des faits. Selon eux, leurs organisations ont décidé de quitter le Mouvement citoyen « Trop c’est Trop » parce qu’elles estiment que ce dernier serait noyauté par des sous-marins acquis au pouvoir. Ils ajoutent aussi que leur départ n’a rien à avoir avec une quelconque corruption des différents responsables de structures citées.

M.M.Barka Michel et Younous Mahadjir démentent ensemble la diffusion de ces informations qu’ils qualifient de fausses et dénuées de tout fondement.

« Nous avons sacrifié 30 ans de lutte syndicale au Tchad, ce n’est pas à cause de quelques millions que nous allons sacrifier les travailleurs et le peuple tchadien », ont tenu à préciser les principaux responsables syndicaux du pays, visiblement peinés par la diffusion de cette information.

Notre rédaction qui attache un intérêt particulier à l’unité de toutes les forces vives du pays qui luttent sur place, invite ses lecteurs et lectrices à apprécier de nouveau cette situation.

Elle appelle aussi la direction de la coalition « Trop c’est Trop » à privilégier le dialogue avec l’UST, la LTDH et le SET afin de dégager des approches communes dans l’intérêt supérieur de la nation et du peuple tchadien.

Il va de l’intérêt de tous les responsables de la société civile et des mouvements citoyens du pays à harmoniser leurs positions pour lutter efficacement ensemble contre ce pouvoir qui symbolise l’arbitraire, l’impunité, la répression, la mal gouvernance politique, économique et l’exclusion sociale de toutes les couches sociales du pays. Les uns et les autres doivent se ressaisir tous pour sortir le Tchad de l’abîme où il se trouve depuis 25 ans de règne d’Idriss Deby, ce dictateur prédateur des libertés, des droits civiques et politiques.

 

La rédaction du blog de makaila