Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Pour la pérennité du  régime d'Idriss Deby au Tchad, les prières se multiplient

Depuis quelques semaines, les échos se rapportant à Idriss Deby, sont relayés par les médias internationaux. Ils inondent la Twistosphère, la Blogosphère et la Toile tchadiennes dont les yeux rivés vers Ndjaména, devenu, principale fixation. Dans ce contexte de spéculations et d’amplifications d’informations, le pouvoir tchadien prend ses dispositions.

La récente information intitulée L’après Idriss Deby, révélée par le journaliste de lesechos.fr, visiblement bien informé sur l’état de santé du président tchadien, les rumeurs à la tentative d’un attentat déjoué par les renseignements camerounais, rapportées par Jeune Afrique, sans oublier l’encombrante affaire de Hissein Habré dont le procès interrompu le 20 juillet dernier, réserve des surprises. Les problèmes s’accumulent et se superposent sur Idriss Deby, seul à bord d’un navire qui tangue.

Devant ces nouvelles de plus en plus alarmantes, les unes des autres, le dirigeant tchadien ne reste pas sourd. Rongé et affaibli par une maladie d’origine inconnue, Idriss Deby essaie tant bien que mal de se tenir débout pour rassurer ses alliés étrangers et s’imposer à ses compatriotes qu’il continue à réprimer, opprimer et affamer du fait de son incurie sur des questions sociétales.

Tous les observateurs locaux et étrangers s’accordent à dire que le Président tchadien, doit la longévité de son pouvoir à son talent de fin manipulateur de pensée de son peuple et de ses alliés français qu’il a réussi à comprendre les talons d’Achille.

A cela vient s’y greffer le recours à des opérations mystiques qui lui ont permis à dompter et éliminer ses adversaires potentiellement représentatifs. Ceux qu’ils soupçonnent de lui poser d’éventuels problèmes sur son chemin. Plusieurs responsables politiques et des membres de la société civile tchadiens, ont, soit, disparu, soit, astreints à l’exil.

Ces derniers temps, des rumeurs persistantes, renseignent sur la présence des marabouts, des prêtres et des charlatans venus offrir leurs prestations pour assurer la protection du Chef de l’Etat et lui garantir la longévité au pouvoir, et ce, en dépit des multiples méfaits qui lui sont reprochés et dont il en est personnellement responsable.

 

Toujours est-il qu’il le jour où la volonté populaire et divine décidera, rien n’empêchera, le déclin de ce pouvoir malsain au Tchad.

 

La rédaction du blog de makaila