Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Ibangolo Maina: " Le Tchad se nordialise avec le gouvernement X de Pahimi"

Le Tchad se nordialise avec le gouvernement X de Pahimi

La vérité rougit les yeux mais ne les cassent pas. C'est avec une énorme stupéfaction et une honte embarrassante que j'ai appris hier la composition de la nouvelle équipe du gouvernement de Kalzeubet. Que dis-je du sultan du clan Zakhawa et Président du Tchad Idriss Deby. Vers où va-t-on? Après avoir imposé sa culture ethnique en une véritable politique d'Etat, c'est alors le Tchad tout entier qui se «nordialise» et les populations du sud cessent d'aller à l’école.

Lorsqu'on dirige un pays qui est aussi fragile que le Tchad, on doit faire attention et prendre toutes les dispositions en mesurant les conséquences des décisions étatiques. Il faut prendre en considération l'histoire, la géographie et tous les aspects culturels nécessaire afin d'éviter de réveiller les démons qui ne sont pas morts mais somnolent simplement.

Bien que ce soit parfois dur, il faut exposer les choses de manières claires quitte à se faire des ennemis. Lorsqu'on est convaincus de ce que l'on défend et ce que l'on croit, il n'y a pas lieu de faire la politique de l'autruche. Se taire pour satisfaire l'égo des autres.

Sur les 28 membres du nouveau gouvernement, six (6) sont ressortissants du sud du pays et les vingt-deux (22) autres sont tous issus du nord. Au Tchad, on reconnait facilement de quel région on est. Et l’écart entre le Nord-musulman et le Sud-chrétien ou animiste est vertigineux. De peur de blesser des gens ou de me faire passer pour un régionaliste, je ne peux en revanche pas me cacher ou me taire.

C'est depuis des années que le peuple tchadien subit des injustices d'une petite minorité d'individu qui croient avoir du droit sur les autres. Ça fait déjà plus de 30 ans que le sudiste tchadien est victime d'une politique ségrégationniste et discriminatoire d'une part par le régime Deby et d'autre part du reste de la société.

L'injustice crée de la frustration et lorsque les frustrations s'accumulent après tant d'injustice, il est possible que même un prophète finisse par devenir un rebelle. L'histoire nous a montré que les frustrations se terminent plus souvent en haine.

Après avoir déposséder le Sud du Tchad de toutes ses richesses que Deby et son système investissent systématiquement à Amdjarass son bourgade lorsqu'elles ne sont pas détourner aux profils de certains individus véreux; Après avoir pris l'argent du pétrole de Doba pour faire 25km de rues bitumées à Abéché alors que la ville pétrolière n'a même pas 100 mètres de rue bitumées. On rejoue la géopolitique. Il y a de quoi se poser des questions. Même dans la capitale Tchadienne, y règne une injustice dans le partage et la gestion des biens et des richesses communs. L'injustice est criarde lorsqu'on voit les investissements que l'Etat fait. Les rues, avenues et autres des quartiers nord sont bien aménagés et bitumés contrairement aux quartiers Sud où il manque complètement d'infrastructures. Et pourtant, ce gouvernement de Deby, bien qu'ayant à sa tête un Premier Ministre issu du Sud comme veut la tradition, est une insulte à la population du sud. C'est encore une façon de montrer au monde que le Tchad est à majorité musulman car l'on ne peut pas parler du nord sans parler de l'Islam.

Je n'appelle pas à la haine ni au régionalisme mais j'appelle à la justice et à l'égalité entre des citoyens. J'appelle au partage équitable des richesses publiques de peur de créer des frustrations et des rancœurs. Cest pas parce qu'on est du nord qu'on doit favoriser que sa région et l'inverse n'ont plus.

A forcer de tirer et d'humilier les populations du sud, un jour la question de la division du pays prendra le dessus car mieux vaudrais être séparé dans le respect que d'être unis dans l'humiliation.

Ibangolo Maina.

Activiste Politique