Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

2016, année électorale au Tchad ! C’est une année de turbulence et ce, on n’a pas besoin d’être un spécialiste en science-po pour le savoir. D’ores et déjà les différents bureaux de la CENI sont en train d’être mis en place tant sur le plan national qu’international. Ainsi, les caciques de MPS parcourent les capitales africaines pour concocter, en toute illégalité la liste des membres de cette CENI. Le clic du MPS conduit par un certain Misdongar a séjourné dans la capitale burkinabè, Ouagadougou du 30 juillet au 4 aout 2015. Pendant leur séjour une liste établie à la hâte autour d’un thé, dans le quartier Zogona leur a été remise. Sur quelle base la liste a été établie ? Nul ne le sait. Les membres de l’opposition sont-ils reconnus par l’opposition au pays ? Là encore, c’est le mystère total. Qu’en est-il de ceux de la société civile ? Boule de gomme.

La liste établie par une tierce personne a été remise à l’ambassadeur du Tchad au Burkina qui s’est fait le devoir de la transmettre à Emmanuel Nadingar qui était lui aussi présent à Ouagadougou. Parlant de cette liste tenue secrète , les différents membres du MPS s’étaient repartis en trois groupes :

Un premier groupe de 4 personnes pour représenter la majorité (Grace Baba, Fadeubne Epiphanie, Miankai Aslo et Sanga Romain)

Un deuxième groupe de 4 personnes aussi pour représenter l’opposition démocratique (Ahamat Kouloubou, Yangue Patricia, Alladoum Ritangar et Djasnabaye Constant)

Enfin un troisième groupe de deux personnes, ayant aucune notion de la société civile pour représenter cette société (Djimtola Alladoum et N. Ketura)

Après réaction de certains Tchadiens, cette liste a été revue en cette matinée du 03 Aout à l’ambassade du Tchad au Burkina sous l’œil complice de l’ambassadeur MBATNA BADJANG. Sur la dernière liste seuls les prétendus représentants de la mouvance présidentielle ont été remplacés pour tromper l’opinion publique. Les nouveaux retenus sont : Le sieur Oumar Mahamat Naim, Danon Makombaye Narcisse, Gademi Abderaman et Gasi Dourta Estelle

Ainsi, pour la crédibilité des prochaines consultations électorales, il est demandé aux leaders politiques, notamment Saleh KEBZABO, YORO le Moins Bon, LAOKEIN KOURAYO Médard et autres…… de réagir pour rejeter le plutôt que possible cette liste des bouffons du MPS qui prétendent les représenter…….

En pièce jointe, vous trouverez la copie de la liste transmise par l’ambassade du Tchad au Burkina aux responsables du MPS.

Affaire à suivre

Election présidentielle au Tchad en 2016 : la tricherie commence déjà à Ouagadougou !
Election présidentielle au Tchad en 2016 : la tricherie commence déjà à Ouagadougou !