Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Hissein Habre : le reflexe du Lion. Même sans dents, il ouvre sa gueule et tente d’intimider !

L’argument du patriotisme (d'un patriote qui tue ses compatriotes), impérialisme, traitrise, mascarade, procès politique, justice partielle, manipulée et dirigée, acharnement sur une personne, ...ce sont là les champs de diversion des partisans de Habré qui n'ont aucun regard pour les victimes, ni un mot. C’est Habré et c’est tout.

Ils n’ont pas changé, en dépit du temps. Hissein lui aussi n’a pas changé. Mais seul importe le fait que le temps a changé et c’est ca qui compte.

La stratégie des habreistes est qu’en parlant de ces sujets sortis de leur contexte, on ne parle pas de Habré, ni de ce qu’il a fait. C’est petit voire naïf. C’est se duper en pariant que les autres en face sont des dupes.

Hier au premier jour du procès, Habré lui-même, bien enturbanné s'est autorisé un spectacle auquel il a ajouté ''Allah Akbar''. Je me suis dis que l'enceinte de la justice sénégalaise l'a certainement sauvé car aujourd'hui à NDjamena, une personne enturbannée qui s'agite comme Habré l'a fait hier en criant ''Allah Akbar'' se ferait malmener.

Adjaabb était le mot sur toutes les lèvres et dans les salons privés au Tchad, mot pour exprimer l'entonnement, parfois l'incompréhension ou l'incongru.

Certains observateurs se sont interrogés sur le comportement de Habré à savoir si c'était là une manifestation des résidus de comportement de rue sommeillant encore en lui.

Le lion n’a pas rugi une seule fois. Il est devenu homme et a crié, comme beaucoup de ses victimes par le passé. Il a crié et les siens ont pleuré. J’avoue que je ne suis pas resté indifférent. Je n’ai pas le goût de la revanche, c’est comme ça.

La revanche ? Non, je la laisse aux autres. La justice, c’est mieux parce qu’il me semble que c’est ce que toutes les victimes recherchent.

Ce lion que j’ai vu hier, je lui donnerai ma tête sans être intimidé. Hissein Habré n’est plus rien. C’est la vie. Apprenez, mais apprenez bien.

 

Yemi Pierre Kemth

yemipik@gmail.com