Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Blama ALI ABATCHA alias Bagana arrêté au Tchad: la C.T.D.D.H s'indigne

CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS HUMAINS

C.T.D.D.H

BP : 5839 Ndjamena E mail : ctddh.organisation@yahoo.fr

Tel : +235 66267981 ; +235 92106983 Siege National : Avenue Oumar Bongoface à la Station- Service NIMRO

 

COMMUNIQUE DE PRESSE N°47/2015

 

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits humains (C.T.D.D.H) informe l’opinion nationale et internationale que Mr Blama ALI ABATCHA alias Bagana Commerçant bien connu dans le milieu Lamy fortain , né et grandi au quartier RIDINA de parents tchadiens et qui avaient toujours vécu sans histoire vient d’être arrêté à son domicile au quartier Ardeb Joummal aux environs de 20 heures 30mn.

 

La C.T.D.D.H, tout en condamnant les actes ignobles et injustifiés posés par les terroristes dans notre pays avaient toujours attiré l’attention des autorités sur d’éventuelles dérives des forces de l’ordre qui viseraient des Tchadiens d’origine Bornou Kanouri ou Haoussa boudouma et Kanembou. BLAMA Ali Abatcha avait fait l’objet d’une arrestation brutale et des membres de sa famille avaient été passés à tabac ; les agents venus l’arrêter avaient au passage emporté le chéquier de sa femme.

 

La Convention Tchadienne pour la Défense des droits Humains demande la libération immédiate de Blama Ali Abatcha qui est manifestement et tout simplement victime d’un règlement de compte, qui n’a rien à voir avec les événements en cours ; elle met en garde les autorités contre toute saisie arbitraire de ses biens et de l’argent de sa femme.

 

Tout en demandant aux autorités de tenir compte des libertés fondamentales des citoyens La C.T.D.D.H se saisit de l’occasion pour adresser ses condoléances les plus attristées aux familles de victimes civiles et policières qui sont tombés en exerçant leur métier de protection des citoyens.

 

Fait à Ndjamena le 03/07/2015

Le Sécretaire Général

Mahamat Nour IBEDOU