Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

TCHAD : un grand événement qui redéfinit les règles du jeu !

Le 29 Mai 2015, nous annoncions des manœuvres probables pour oublier les échecs du Tchad à l’international car le tableau devenait saturé et pas bon à vendre. Le 15 juin, une attaque terroriste meurtrière et gratuite frappe Ndjamena. Des lecteurs et lectrices ont posé de nombreuses pertinentes. Nous avons reçu un peu moins de 200 courriels venant des lecteurs, lectrices ou des connaissances pour demander des compléments d’informations.

 

Tchadaction ne sait absolument rien des attaques terroristes du 15 juin 2015. Si nous savions quelque chose, par devoir citoyen et par responsabilité nous aurions informé le peuple tchadien et pris des actions pour faire échouer l’attaque. Nous ne savions rien et n’avons pas de moyens plus que vous pour savoir.

Nous ne sommes pas dans le secret de tout. Cependant nous faisons des analyses objectives renforcées par des informations de première main et c’est pourquoi, nous parvenons à anticiper certains événements ou prédire des manœuvres sans déterminer exactement leurs formes.

Ce que nous pouvons vous dire aujourd’hui : tous les milieux avertis et les professionnels attentifs ne sont pas surpris de l’apparition d’un grand événement au Tchad qui vient redéfinir les règles de jeu et relancer les rôles des acteurs.

Voici la situation du Tchad avant les attaques terroristes du 15 juin 2015.

1. En Centrafrique, le Tchad recule au second plan. Le pays demeure un acteur important mais un acteur comme les autres, plus un chef de file. Le Tchad est même moins important que certains acteurs en place même s’il reste incontournable dans la résolution de la crise centrafricaine;

2. Au Nigeria, le Tchad recule au second plan dans la lutte contre Boko Haram Le nouveau président nigérian Buhari a arraché le premier rôle dans la lutte contre Boko Haram et prend par ailleurs la tête de la lutte contre le terrorisme dans la sous-région. Sur la posture, le Tchad est passé du statut chef de fil en un acteur important mais comme les autres. Même s’il est reconnu que le Tchad fait un peu plus que les autres pays. Comprenez que la forme de ce que j’explique ne peut pas être brutale. La redistribution des cartes se fait dans la finesse et la subtilité mais le fait est là : Buhari prend la tête et Idriss Deby Itno comme les autres ou au mieux un bon deuxième;

3. Au Mali, le Tchad est au second plan. Le chef de fil est la France. Les actions héroïques du Tchad sont de l’ordre du passé, quand même la présence et l’apport du Tchad comptent nécessairement;

4. A l’international, toutes les initiatives et les actions du Tchad reculent ou échouent. Les tentatives de diriger les forces internationales sous le chapeau de l’ONU ou de l’Union Africaine, les tentatives diriger des grandes institutions africaines, les tentatives d’organiser des grands sommets,… Le dernier échec en date est celui de la présidence de la BAD où tout le continent africain a vu le Tchad d‘Idriss Deby Itno mordre le sol, concurrencé un temps par un pays comme le Mali et publiquement lâché par la France de bout en bout des élections.

Qui voudrait se présenter à une élection présidentielle avec un tel tableau d’échecs ? Considérant tous les reculs ou échecs à l’international et l’absence de piquants à l’intérieur du Tchad, comment redonner la main au président et le replacer sous les projecteurs dans un rôle d’acteur de premier plan ?

Si vous ne savez pas qui a commis les crimes du 15 juin 2015 (puisque Boko Haram n’en veut pas) alors demandez-vous à qui profite les crimes pour essayer d’identifier les auteurs.

Nous présentons les vérités de terrain et posons des questions auxquelles nous ne trouvons pas toutes les réponses, sans accuser car accuser c’est savoir. Nous vous disions que nous ne savons rien à ce stade.

Pour finir, le groupe Tchadaction condamne absolument les violences terroristes commises contre le Tchad. Nous exprimons notre solidarité et soutien à toutes les familles tchadiennes qui ont été choquées ou atteintes par les attaques.

Vive le Tchad !

Pour le Groupe TCHADACTION

Yemi Pierre Kemth

yemipik@gmail.com


--

Yemi Pierre Kemth

Analyste auprès de Librafrique.com

Ndjamena

yemipik@gmail.com