Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

France/WAROU Mahamat Doki: " Boko Haram nous a poignardés et le Général-Président Deby nous a méprisés"

48 heures après le lâche attentat contre le peuple tchadien,
Le président DEBY fait une déclaration méprisante à la nation.

Cet attentant faut il le rappeler à fait plusieurs victimes civiles et militaires,ainsi que des pauvres innocents.
Tout le monde attendait,une déclaration importante et pesée du président Deby,face à cette épreuve,qui a secoué l'ensemble des tchadiens.

Une déclaration,dans laquelle,le président est censé faire des annonces fortes et rassurante.
Mais,hélas ! Deby a servi a la nation tchadienne un discours plat, voire méprisant.

Comment comprendre que,plus d'une vingtaine des tchadiens périssent dans un lâche attentat et que le chef de l'Etat ne puisse même pas décréter une journée de deuil en la mémoire des victimes?

Il faut que les 23 morts et les 101 blessés soient des ressortissants d'Amdjaras avant de décréter un deuil national ? Je suis dessus et choqué devant cette ségrégation d'une autre époque .

Ces personnes ne sont elles pas des tchadiennes? Ou bien existe t il des catégories des tchadiens qui ont droit aux hommages ?

Les victimes de l'attentat de Boko Haram méritent un hommage national ! Car,elles sont mortes à cause de l'engagement du Tchad dans la guerre contre cette nébuleuse Boko Haram.

Dans cette situation douloureuse,nous sommes mobilisés et unis pour la république.L'intérêt supérieur de notre nation sera au dessus de nos divergences politiques et claniques.


Mr WAROU Mahamat Doki