Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: le RAJET dénonce le retard de paiement de salaire

POINT DE PRESSE
Rassemblement pour la justice et l' égalité au Tchad (RAJET) SUR LE RETARD DE PAYEMENT DE SALAIRE ET LA GESTION ABUSIVE 


Ce retard criard de payement de salaire nous montre une fois de plus que l’exploitation de ressources naturelles n’est qu’un gâchis pour le pays .pourtant nous ignorons sur quoi sont alloues exactement les revenus du pétrole. Avec cette allure, le régime du MPS videra nos potentialités naturelles sans que les tchadiens, n’en soutirent le moindre intérêt.
Après la fluctuation descente de prix de baril de pétrole, le président Deby crie haut et fort sur le toit de l’impact sur l’économie nationale ; nous fustigeons cette hypocrisie saupoudrée d’une malhonnêteté vraisemblable. A quoi bon de faire semblant face au peuple comme étant soucieux de leur bien alors que l’argent du pétrole n’a toujours été qu’une poudre a l’air pour les tchadiens. il n a jamais été bénéfique et ne le serait jamais tant que ce régime fait ses lois. Cette louche gouvernance, maintenue dans la cécité sociale économique et politique avec son comportement déviant a cloue au sol tout nos USINE COTONTCHAD SONASUT LA STT et la OMVSD de Lai. 
Sincèrement tout le monde sait que le régime du MPS gère mal le pays. C’est hallucinant de dire que notre pays fonctionne sans prévision financière ; on dirait une entreprise qui est entrain de péricliter. 
Les prévisions de la loi de finance permettent a un état de combler les failles financière imprévue qui souvent surgissent suite au dépense excessives et non prévues. Mais aujourd’hui, au Tchad nous assistons a une scène sans précédant, on dirai un razzia ou le butin sont les principaux canaux des recettes nationales dont la DOUANE, SNER, la CIMENTERIE du baoré, RAHAT, la SOTEL, ARSAT, la SHT et d’autres. Les proches du chef de l’état empochent gaillardement les recettes et les revenus de notre pays en le gardant jalousement dans leurs comptes personnels.
Aussi intrépides qu’ils soient, ces hommes sont entrain de causer l’effondrement total de l’économie nationale. Complice avec leurs acolytes, ils ne font que réaliser leur rêve onirique en amassant impunément l’argent des contribuables tchadiens au su et au vu de tout le monde.
La plupart de nos membres de gouvernement ont une cupidité intarissable, ils assistent a la destruction de leur pays tel que des figurants qui sont clairement incapable de prendre la moindre discision sans l’aval de du président Deby.et leurs budget n est que chiffre au papier
A cet effet, nous demandons au chef de l état, de non seulement prendre ses responsabilités régaliennes face à cette dérive financière, mais aussi de mettre fin a ficeler le budget national avec son flasque gouvernement fabriqué de toutes pièces.
Nous le demandons aussi au chef de l’état d’arrêter ces pratiques aux antipodes, d’un autre siècle, qui est insusceptibles à notre siècle de l’évolution bouillonnante et de ne pas imposer ses décisions contre la volonté populaire. 
Nous demandons également, le concours de tous les acteurs politiques et des sociétés civiles, œuvrant pour les nobles causes, correspondant aux aspirations populaires, afin d’éradiquer énergiquement, les attitudes laminées contre notre économie, par certains numérotés de ce régime. 
Un Etat n’est consistant politiquement que, si son économie est bien assise, alors que nous sommes dans des tergiversations troublantes, qui ont semé une houle sociale, ce qui traduit dans les faits, une économie engluée dans la corruption et de détournement des deniers publics.
Tous ce que nous disons est très justement réel et prouver par le retard de payement de salaire que les fonctionnaires vivent ces derniers temps, a quoi sert d avoir un ministère de finance et un trésor publique si le ministre et le trésorier en question n’ont aucun contrôle sur les institutions précitées.
Nous demandons au ministre des finances de prendre sa responsabilité et de nous éclaircir sur la veritable raisons de ses retards du payement des salaires, par ce que les raisons évoquées par le président Deby ne nous convainc pas.
Nous voulons aussi dire au gouvernement des trouver a la hâte une solution durable a ses retards de payement des salaires, si ca persiste, le RAJET collaborera avec toute son énergie avec les syndicats des travailleurs pour une grève générale et sans précédent dans l’histoire de notre pays.

Pour le Président du RAJET

ORDJEI ABDERAHIM CHAHA

 
 
  -- envoyé par ordjei abderahim chaha (rajettchad@yahoo.fr)