Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad:  Le Président de la Céni Royoumbaye Nadoumngar entretient-il le faux ?
Tchad:  Le Président de la Céni Royoumbaye Nadoumngar entretient-il le faux ?

Après consultation des propositions de l’Avis à Manifestation d’Intérêt (AMI) de la Céni pour la fourniture d’une solution d’enrôlement biométrique, de déduplication, de gestion électorale et de production des cartes d’électeurs biométriques, cinq (5) soumissionnaires ont été retenus pour répondre à d’Appel d’Offre. Le Consortium conduit par SELP est arrivé en tête avec la meilleure offre technique. C’est ainsi qu’il a fait une proposition financière conforme à son offre technique, de 18,7 milliards de francs Cfa. Quant à la société SAFRAN MORPHO, arrivée deuxième au niveau de l’offre technique, elle a aussi pour sa part fait une proposition financière de 14,5 milliards. Mais de l’avis de Jean-Marc Gaudin, Expert en Biométrie de la Céni, l’offre financière de SAFRAN MORPHO ne correspond aux descriptions du DAO. C’est ainsi qu’il a adressé une lettre en date du 15 mai 2015 au président de la Céni, Royoumbaye Nadoumngar pour attirer son attention de ne pas considérer l’offre financière de SAFRAN MORPHO comme sérieuse et consistante (confère la lettre de l’expert).Précisons toutefois que GEMALTO, arrivé en troisième position pour l’offre technique a proposé une offre financière quasi similaire (18,2 milliards) à celle du consortium conduit par SELP.

Le lundi 18 mai 2015, avant cette prétendue « attribution provisoire » du marché, le comité ad hoc n’ayant pu délibérer, a transmis l’ensemble des procès-verbaux au bureau de la Céni qui a convoqué une plénière pour débattre de la question. A cette plénière, il a été décidée de la composition d’un comité constitué de trois (3) personnalités représentant chacune des sensibilités politiques : Un représentant de la société civile (François Djondang), Un de l’opposition (Ali Simsia) et Un représentant de la Majorité (sa désignation est toujours attendu). C’est ce comité qui devrait se joindre au service de l’expert en Biométrie de la Céni, Jean-Marc Gaudin pour engager des négociations avec les trois opérateurs (1er : SELP, 2ème MORPHO et 3ème GEMALTO) afin de mener des négociations de réévaluations des différentes propositions financières. A la surprise générale, au sortie de la plénière, une note d’attribution provisoire du marché à MORPHO émanant du Président de la Céni, Royoumbaye Nadoumngar à la date du 18 mai 2015 a été adressée à son directeur général de Afrique lui demandant de se présenter à la Céni le 20 mai 2015 pour ouvrir les négociations sur le contrat (confère la lettre du président de la Céni).

Pire, l’offre financière de SAFRAN MORPHO n’a pas été paraphée et tamponnée, notamment aux pages 2 à 7. Alors que les articles 3, 2 et 1 du DAO indiquent clairement que l’offre financière doit être paraphée et tamponnée.

L’autre question qui se pose est pourquoi ces pages n’ont pas été paraphées par SAFRAN MORPHO ? Est-ce parce que MAHAMAT AHMAT CHOUKOU, par ailleurs défenseur acharné de MORPHO lors de l’analyse par le comité des offres, seul détenteur des clés du coffre fort dans lequel sont gardé les différentes offres a favorisé MORPHO en remplaçant nuitamment ces pages ? En tout cas, on est tenté de justifier l’absence du cachet et paraphe sur ces pages indiquées…

Guirdé Ahmat Mourdounia