Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Dakar: la Ligue des Masses fustige l'envoi des Diambar au Yémen

Le Secrétariat Politique

Dakar, le 14 mai 2015

 

La Ligue des Masses s’oppose catégoriquement à la présence de nos Diambars au Yémen sans le mandat des Nations Unis ou de l’Organisation de la Conférence Islamique(OCI). Pour la Ligue des Masses, L’argument fabriqué par le régime de Macky Sall ne tient pas la route et que les motivations réelles sont ailleurs. De facto, la décision unilatérale du Président Macky Sall passe à côté de la plaque puisque contre-productive et dangereuse. La Ligue des Masses s’insurge contre ce genre de décision despotique du Président Macky, qui face à la gravité de cette question exigeait une large concertation des forces vives de ce pays.

La Ligue des Masses demande solennellement au Président Macky Sall, de sursoir à sa décision qui est irréfléchie pour cette guerre qui oppose de groupes armées djihadistes répandus dans tout le Yémen et qui ne nous concerne absolument pas, pis, elle est un véritable bourbier qui expose la sécurité intérieure du Sénégal et met en péril ses populations épris de paix. Pour la Ligue des Masses la solution à ce conflit arabe n’est pas militaire mais politique et diplomatique. En conséquence, la Ligue des Masses demande solennellement au Président Macky Sall d’activer le génie de la diplomatie sénégalaise afin de négocier la sortie de crise qui mettra un terme au cycle infernal de la violence au Moyen-Orient.

 

Par ailleurs la Ligue des Masses se réjouit de la démission forcée de Monsieur Aliou Sall à la tête de l’UAEL, et, elle l’exhorte à préserver dans le même sens pour la Mairie de Guédiawaye et l’AMS sans oublier les scandales financiers obscurs dans lesquels il est à tort ou à raison cité, et cela pour le sens de la République et de la Démocratie. Enfin, la Ligue des Masses rappelle au Président Macky Sall que le Sénégal est une République mais pas une monarchie bananière où règne le partage du gâteau entre la famille et la belle famille.

 

 

Pour la Ligue des Masses,

Le Secrétaire