Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad : les  forces de l’ordre doivent immédiatement arrêter avec la répression

Comme à l’accoutumée, les forces de l’ordre au Tchad, se sont illustrées par une barbarie sans égale à l’encontre des populations civiles privées du droit de manifester.

 

En une semaine, deux manifestations pacifiques ont été réprimées dans le sang à Ndjaména et à Kyabé par les forces de l’ordre qui obéissent à un régime réputé par sa violence.

D’abord, des étudiants de l’école de santé qui accusent plusieurs mois d’arrières de bourses, ont tenté de protester pour revendiquer leurs droits. Réponse : ils ont été dispersés à l’aide du gaz lacrymogène.

A Kyabé, dans la région du lac Iro, des violents affrontements ont opposée les populations excédées par l’injustice aux forces d’Idriss Deby, qui ont recouru à des moyens militaires pour anéantir une contestation populaire pacifique.

Bénéficiant de l’impunité au niveau national, les forces de l’ordre au Tchad, jouissent aussi d’un silence complice des organisations des droits humains qui occultent allégrement ces violations manifestes et permanentes des droits de l’homme et des libertés dans ce pays.

Les députés et les citoyens tchadiens en général réalisent aujourd’hui de plus en plus que leurs sorts ne préoccupent pas les institutions internationales obnubilées par le rôle de l’armée tchadienne dans le lutte contre le terrorisme que par les revendications démocratiques et l’instauration d’un Etat de droit au Tchad.

Devant ce constat, le peuple tchadien doit prendre en main son propre destin pour modifier le rapport de force actuel qui lui est défavorable. Cela passera par nécessairement par une massification des protestations sociales et politiques à l’encontre de ce pouvoir ravalé.

 

La rédaction du blog de makaila