Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: le MCCT demande aux Africains de ne pas encenser le dictateur Idriss Deby

 

Communiqué de presse

 

Le MCCT demande aux frères Africains, Maliens, Camerounais, Nigérians et Nigériens, de ne pas encenser Idriss Deby, ce dictateur est en train de tuer son peuple à petit feu, contrairement aux apparences trompeuses qu’il veut afficher.

Contrairement à ce qu’Idriss Deby et ses proches veulent prouver au reste du monde sur la santé économique de notre pays, le Tchad est un pays presqu’en ruines, notre économie monopolisée et gérée par des proches du dictateur tchadien est en train de nous conduire vers une banqueroute certaine. Toutes les régies financières du pays sont confiées à des proches non spécialisés dans le domaine, certains sont carrément des analphabètes rappeler de leur pâturages éloignés pour occuper des postes prestigieux au détriment de Tchadiens et bafouant toute orthodoxie.

Au Mali, au Niger, au Nigeria et au Cameroun, le despote tchadien est vu comme un héros, les populations de ces pays l’encensent de fleurs et d’éloges. Au Tchad, le tableau est tout diffèrent, l’armée tchadienne est utilisée pour réprimer toute velléité de soulèvement populaire contre la cherté de la vie et l’austérité. Le clan au pouvoir est entrain de tout voler comme si le Tchad est un butin de guerre.

Le trésor public ou la pompe à fric du clan est vide, le dictateur  de N’Djamena engage des militaires dans des nombreux conflits sous régionales pour tout simplement justifier son maintien au pouvoir au détriment de la volonté populaire  qui demande instamment son départ et la fin du désordre au Tchad. Envoyer des jeunes soldats se faire tuer sans aucune compensation, une nouvelle recette pour le Président Deby d’engranger des dollars des Occidentaux qui ont engagé une lutte sans merci contre les terroristes de tout poil.

Les Maliens, Camerounais, Nigérians et Nigériens doivent savoir que Monsieur Idriss Deby est un cas atypique. Pour votre gouverne, pendant que des Tchadiens sont classées parmi les plus pauvres du monde, le Président-sultan (il a créé un sultanat de toute pièce pour ensuite, se proclamer sultan d’Amdjarass*, son hameau natal de quelques dizaines d’âmes), se mari en 2011 au prix de 26 millions de dollars US soit un peu plus de 13 milliards de francs CFA. Certains avancent même la somme de 21 milliards de francs CFA…

13 milliards de francs CFA pour un mariage, sans compter les cadeaux dont une valise remplie d’or et de diamant. Cette somme volée  au peuple tchadien et jeté par la fenêtre, aurait pu servir valablement à construire des salles de classes, des dispensaires, payer les arriérés de salaires des fonctionnaires et les bourses des étudiants. Cet argent indument dépensé pour des histoires de "fesses" avec une adolescente d’à peine 20 ans, aurait servi à prodiguer des soins à des milliers des enfants qui meurent de paludisme, de malnutrition, de poliomyélite, planter des arbres pour contrer l’avancée vertigineuse  de la désertification dans le nord du pays, faire des forages d’adduction d’eau potable…Cela aurait une incidence positive sur les statistiques :
Selon les statistiques compilées :

  • Le Taux de mortalité (2014) est de 14,56%
  • Le taux de mortalité infantile(2014) est de 90,30%
  • Indicateur de pauvreté(2006) est de 57,9
  • Indice de corruption(2011) est de 2,0%(en 2014, l’indice de perception de la corruption de l’organisme Transparency international, classe le Tchad a la 154e  place des pays les plus corrompus du monde.
  • Indice de liberté de la presse(2014) est de 40,22%
  • Indice de liberté civile(2006) est de 6,5 %
  • indice de Développement Humain (IDH-2006) est de 0,372
  • Nombre d’homicides pour 100.000 habitants(2008) est de 15,8 %

Au vu de tous des nombreux indicateurs qui classent le Tchad sur la liste des pays où la pauvreté est loin d’être un lointain souvenir, Idriss Deby et ses proches, dilapident des millions de dollars pour des réjouissances festives(les fameux Gada qui se tiennent chaque semaine au Tchad où les proches du dictateur dépense des millions pour des partouses et des beuveries sans limite).Aujourd’hui, en dépit des apparences, le Tchad est en crise économie, avec une économie exsangue gangrenée par les détournements a grande échelle qui sont banalisés sous ce régime, la corruption généralisée et la mauvaise gestion des finances publics confiés à des proches ne possédant aucune connaissance de la gestion de la chose publique. On ne peut confier le trésor public ou la douane, a des parfaits analphabètes.

Le MCCT demande aux frères Africains, Maliens, Camerounais, Nigérians et Nigériens, de ne pas encenser Idriss Deby, ce dictateur est en train de tuer son peuple à petit feu, contrairement aux apparences trompeuses qu’il veut afficher. Chaque jour qui passe, des gens meurent faute d’eau potable, de soin par manque de médicament souvent détournés, les salaires ne sont payés qu’a compte-goutte, l’insécurité, et l’injustice sont sciemment entretenues pour faire peur aux populations tchadiennes et étouffer dans l’œuf toute volonté de soulèvement…Si vos peuples respectifs ne connaissent pas assez le régime d’Idriss Deby, ceux du Darfour, de la Centrafrique et du Tchad en gardent un triste souvenir et en sont a jamais traumatisés.
Liens importants :

Fait le 18 Avril 2015
La coordination nationale