Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Nomination à la tête de la Banque de l'Habitat du Tchad- Hicham Ibni Oumar Mahamat Saleh est désormais le Directeur Général de la Banque de l'Habitat du pays // Lettre ouverte sur le Tchad - La communauté internationale se trompe en considérant le présdent Idriss Deby comme gage d'une stabilité sous-régionale face aux menaces terroristes//

Géo-localisation

Publié par Mak

Au Tchad, les enseignants des lycées et écoles publics sont en grève depuis ce mardi dénonçant des retards de salaires.

Un mois après les affrontements entre les forces de l’ordre et les étudiants au Tchad, les enseignants des écoles et lycées publics sont en grève. Ils réclament un versement de leurs salaires en temps et en heure.

Situation inacceptable pour les enseignants

Depuis ce mardi, les lycées et les écoles publics de N’Djamena sont fermés. Cela risque de durer encore plusieurs jours. La situation demeure inacceptable pour les enseignants qui depuis plusieurs mois perçoivent leur salaire en retard, « le salaire est sacré, il n’y a pas de négociation possible », précise Blaise Djimtoïde, secrétaire général du syndicat des enseignants du Tchad.

Des enseignants qui sont prêt à tout afin que leurs revendications soient entendues par les autorités tchadiennes. Ils menacent de mener une grève à partir de huit jours sans salaire. Une grève qui sera désormais mécanique.

Le président de l’Assemblée nationale craignant une crise sociale, a lancé un appel mardi lors de l’ouverture de la session ordinaire du Parlement, au gouvernement afin de répondre aux revendications des enseignants