Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Vingt-cinq élèves volontaires de cinquième du collège Henry-Berger s'investissent dans le projet de forage d'un puits à Koro Bémara.

Sous l’impulsion de Cécile Gagnard, professeure d’histoire-géographie, une mobilisation est née au collège Henry-Berger de Fontaine-Française, pour le forage d’un puits à Koro Bémara, près de Doba, au sud du Tchad.

Cécile Gagnard a présenté Koro Bémara à ses élèves où elle a fait du soutien scolaire, dans le cadre du volontariat, dans ce village l’an dernier. Les élèves ont voulu se mobiliser pour l’Afrique au moment où une demande d’aide pour le forage d’un puits à Koro Bémara est arrivéedu Tchad auprès de Cécile ­Gagnard.

Cette problématique de l’eau est au programme de cinquième en géographie et un projet de solidarité ­concret est à établir en éducation civique également.

« Les femmes et les petites filles font quatorze kilomètres chaque jour pour puiser l’eau, il n’y a donc pas de temps libéré pour l’école des petites filles. Les femmes puisent l’eau dans des endroits pas toujours indiqués. L’objectif est double, améliorer le sort des femmes et des petites filles et éviter les maladies liées à l’eau en créant et en forant un puits couvert », précise Cécile Gagnard.

Les élèves font du porte-à-porte pour expliquer leur projet de forage de puits. 218,81 € ont été récoltés à ce jour. Actuellement, les élèves fabriquent des objets – cartes postales, marque-pages – et confectionneront des gâteaux. Le tout sera vendu lors des portes ouvertes de l’établissement qui auront lieu samedi 13 juin. Un diaporama de présentation du projet sera montré à cette occasion aux visiteurs. Des gouttes d’eau sont collées sur un pilier de l’établissement pour symboliser chaque don.

Deux projets existent : l’un nécessite 5 500 000 francs CFA, soit 8 250 €, pour le forage d’un puits qui sera couvert ; l’autre projet a besoin de 300 000 francs CFA, c’est-à-dire 450 €, pour la réhabilitation d’un puits plus ancien.

Les chèques peuvent être adressés à l’AEC du collège Henry-Berger de Fontaine-Française.